•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bulle en Atlantique : la Santé publique à Terre-Neuve se veut rassurante

Une employée tient un écouvillon dans ses mains gantées.

Terre-Neuve-et-Labrador n'a recensé aucun nouveau cas de COVID-19 depuis 33 jours.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Au moment où les quatre provinces de l’Atlantique ont signalé un seul nouveau cas de COVID-19 mardi, la médecin hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador rassure la population quant aux risques de la création d’une bulle en Atlantique.

J’ai vu beaucoup d’anxiété et beaucoup d’inquiétudes sur les réseaux sociaux, indique la Dre Janice Fitzgerald. Mais la présence de la maladie à travers le Canada a diminué au cours des dernières semaines, surtout dans les provinces atlantiques.

Nous avons jusque là basé nos décisions sur les données et la science. Il faut continuer à le faire, a-t-elle indiqué, en ajoutant que les restrictions sur les déplacements doivent être réalistes et durables à long terme.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

La Dre Fitzgerald rappelle également que les nouveaux cas signalés en Atlantique depuis la dernière semaine sont tous liés aux voyages à l’extérieur de la région.

1 nouveau cas en Nouvelle-Écosse

Un test de dépistage positif en Nouvelle-Écosse a mis fin, mardi, à une série de 20 jours consécutifs sans nouvelle contamination dans cette province. Ce cas est lié à un voyage et la personne est en isolement depuis son retour dans la province. Le dernier cas signalé remontait au 9 juin.

Terre-Neuve-et-Labrador a enregistré, mardi, sa 33e journée consécutive sans nouveau cas. Le dernier cas positif recensé dans la province a été signalé le 28 mai.

Le Nouveau-Brunswick n'annonce pour sa part aucun nouveau cas mardi et compte quatre cas actifs, soit un de moins que lundi. À l'Île-du-Prince-Édouard, les 27 personnes ayant contracté la maladie se sont rétablies et le bilan est à zéro depuis le 8 mai.

D’autres assouplissements à la frontière terre-neuvienne?

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, estime qu’il pourrait toujours être possible de rouvrir la frontière provinciale aux résidents de l’Alberta et de l’Ontario à compter du 17 juillet. Cette date n’est pas un engagement ferme, indique M. Ball, mais nous travaillons dans ce sens.

Nos décisions seront basées sur la science et les preuves, rassure-t-il.

Mise en garde aux propriétaires de bars

La Dre Fitzgerald lance aussi un appel à la prudence aux clients des bars, qui ont rouvert leurs portes jeudi passé. Depuis la semaine dernière, les Terre-Neuviens envahissent les bars et les pubs, mais la médecin hygiéniste en chef observe que certains ne semblent pas respecter les règles sur l’éloignement physique.

Ce que j’ai vu le week-end dernier m’inquiète beaucoup. C’est très important de les suivre [les règles] quand on sort avec nos amis, explique-t-elle.

La COVID ne va pas disparaître après votre deuxième bière.

John Haggie, ministre de la Santé, Terre-Neuve-et-Labrador

J’ai des préoccupations par rapport au grand nombre de personnes à certains établissements, au manque de distanciation physique, aux gens qui dansaient et qui ne suivaient pas les règles, explique la Dre Fitzgerald. Je m’inquiète surtout de la capacité du système à répondre à une nouvelle éclosion.

La Dre Fitzgerald affirme que les autorités de la Santé publique surveillent la situation, mais disposent de peu de pouvoirs coercitifs. Elle demande aux entreprises concernées de réévaluer leurs pratiques pour s’assurer de respecter les consignes de la Santé publique et les lignes directrices en matière de santé et de sécurité au travail.

Absence d’un plan pour la rentrée scolaire en septembre

La ministre de l’Éducation de Terre-Neuve-et-Labrador, Brian Warr, a annoncé le 15 juin qu’un plan détaillé pour la rentrée scolaire, notamment l’éloignement physique dans les écoles, serait dévoilé à la fin du mois de juin. Ce plan ne s’est pas concrétisé.

Le premier ministre Ball reconnaît que le gouvernement a raté sa cible, mais il affirme que le plan sera dévoilé dans les prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Coronavirus