•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux Finlandais débarquent chez les Remparts

Viljami Marjala dans l'uniforme de la Finlande

Viljami Marjala s'est imposé comme le meilleur marqueur de l'équipe U17 de la Finlande lors des compétitions internationales, cette saison.

Photo : Remparts de Québec

Les Remparts ont profité du repêchage international de la Ligue canadienne de hockey (LCH) pour jeter leur dévolu sur deux joueurs finlandais, mardi matin. Avec l’attaquant Viljami Marjala et le défenseur Aapo Siivonen, Patrick Roy estime avoir mis la main sur deux joueurs de premier plan.

Ayant confirmé aux Remparts leur désir de venir à Québec avant même le repêchage, les deux jeunes joueurs, qui partagent le même agent, deviendront les deux premiers représentants de la Finlande à porter l’uniforme des Diables rouges.

Âgé de 17 ans, Marjala peut jouer autant à l’aile qu’au centre et il a tout le talent pour être un attaquant dominant dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), estime l’entraîneur-chef et directeur général des Remparts, Patrick Roy.

C’est le joueur clé. C’était lui qu’on voulait, lance-t-il à propos de celui qui était son plan A avec le 14e choix du repêchage. Roy pense d’ailleurs déjà aligner l’athlète de 1 m 81 (5’11’’) sur son premier trio à l’aile gauche de Théo Rochette et Pierrick Dubé.

Deux espoirs au repêchage LNH 2021

Agent des deux joueurs finlandais, Sami Laine qualifie Viljami Marjala d’un des meilleurs joueurs au monde dans son groupe d’âge. Il faut dire que le hockeyeur, qui évoluait jusque-là dans l’organisation du Oulun de Kärpät, a fait tourner des têtes dans l’uniforme de la Finlande au Mondial U17, en novembre dernier, amassant deux buts et quatre passes en cinq matchs.

Quant au défenseur Aapo Siivonen, moins connu que son compatriote, Laine croit aussi en ses chances d’avoir une carrière professionnelle. Âgé de 18 ans, le joueur de 1 m 83 (6’0’’) est également éligible au repêchage de la LNH en 2021. C’est d’ailleurs une des raisons qui amène les deux Finlandais à Québec.

Viljami Marvala et Aapo Siivonen

Viljami Marvala et Aapo Siivonen sont représentés par le même agent et viendront ensemble à Québec.

Photo : Remparts de Québec

En Siivonen, que Roy a appris à connaître dans ses discussions avec Sami Laine au sujet de Marjala, le grand manitou des Remparts estime avoir mis la main sur un autre joueur de premier plan au style plus défensif que la plupart des arrières de sa formation. Avec l’équipe U20 de Lukko, il a amassé 5 points en 38 matchs, la saison dernière.

C’est un gars qui joue sur 200 pieds, explique Patrick Roy, qui pense que le défenseur finlandais pourrait éventuellement former une première paire à la défense avec Evan Nause, choix de première ronde de l’équipe au repêchage de la LHJMQ, début juin.

Roy excité à mort de commencer

Si cette prédiction se concrétise, ce serait la première fois depuis longtemps que les Remparts ajoutent deux joueurs d’impact lors d’un même repêchage international. Outre le Suisse Philipp Kurashev, meilleur marqueur de l’équipe en 2018-2019, les joueurs internationaux qui sont venus à Québec ces dernières années se sont rarement imposés.

Le Japonais Yu Sato et le Russe Aleksei Sergeev s’alignaient avec les Diables rouges la saison dernière, mais ne seront pas de retour.

Patrick Roy semble toutefois confiant de ne pas s’être trompé avec les deux jeunes finlandais, dont l'adaptation devrait se faire beaucoup plus facilement à Québec du fait qu'ils sont ensemble. Le duo vient donc combler les trous qu'il restait dans le prometteur noyau des Remparts en vue des deux prochaines saisons.

Je suis excité à mort que la saison commence. Pour moi, c’est plaisant où on est rendu. C’est une belle étape.

Patrick Roy, entraîneur-chef et directeur général des Remparts de Québec

Reste à voir maintenant si la saison débutera bel et bien en octobre comme le prévoit la LHJMQ. Il est trop tôt pour se prononcer, lance le directeur général et entraîneur-chef des Remparts. Estimant que 22 joueurs sont déjà quasiment assurés d’une place dans son alignement, Roy ne se formaliserait toutefois pas d’un camp d’entraînement écourté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !