•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec octroie 2,4 M$ à Premier Tech pour former sa main-d'œuvre

Affiche de Premier Tech à Rivière-du-Loup

L'entreprise Premier Tech de Rivière-du-Loup reçoit une aide financière afin de former ses employés.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Radio-Canada

L'entreprise Premier Tech de Rivière-du-Loup bénéficiera d'une aide financière de 2,4 millions de dollars afin de mieux former ses employés.

Le ministre québécois du Travail, Jean Boulet, en a fait l’annonce mardi matin à Rivière-du-Loup.

Cette somme versée par Québec servira à lancer la deuxième phase d’un plan de formation préparé par Premier Tech pour que sa main-d’œuvre puisse intégrer davantage de nouvelles technologies. Lors du point de presse, le ministre a d’ailleurs évoqué les concepts d’intelligence artificielle et d’Internet des objets.

Premier Tech est un exemple de ce que toute entreprise visionnaire et intéressée par son avenir doit faire en matière de formation et de développement de sa main-d’œuvre, a-t-il déclaré.

Un groupe de personne réunies avant la conférence de presse

Le ministre du Travail, Jean Boulet (au centre) ainsi que le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif (à droite)

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Selon le ministre Boulet, la formation de la main-d’œuvre doit servir de fer de lance pour la relance économique de la province pendant la pandémie de COVID-19.

De son côté, le vice-président principal de Premier Tech, Yvan Pelletier, a vanté la nouvelle plateforme numérique de formation de son entreprise qui a permis l’an dernier d’assurer 115 000 heures de formation auprès des employés.

M. Pelletier n’a pas été en mesure de préciser combien de nouvelles embauches seront faites à partir de ce nouvel investissement de la part de Québec, mais a dit que son entreprise cherche toujours à embaucher.

Les sommes annoncées seront disponibles jusqu’en 2023, a assuré le ministre Boulet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !