•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Un thermomètre devant la Place des Arts de Montréal montre une température de 36 degrés Celsius.

Le mercure va dépasser les 30 °C pendant plusieurs journées consécutives à Montréal d'ici la fin de la semaine.

Photo : iStock / Marc Bruxelle

L’été débute à peine que déjà une troisième canicule se profile dans plusieurs régions du Québec. Ne rebranchez toutefois pas vos climatiseurs trop rapidement, la prochaine vague de chaleur sera moins accablante que la précédente.

L’Abitibi, l’Outaouais, la grande région de Montréal et tout le sud du Québec seront parmi les secteurs les plus affectés par la chaleur durant plusieurs journées consécutives.

À Montréal, par exemple, le mercure franchira la barre des 30 °C jeudi, samedi, dimanche et lundi prochains, selon les prévisions actuelles d’Environnement Canada.

Et ça devrait se poursuive comme ça une bonne partie de la semaine prochaine, ajoute André Cantin, météorologue chez Environnement Canada.

La vague de chaleur sera aussi stationnaire plus à l’est, alors que le mercure avoisinera les 30 °C à Québec et au Saguenay, notamment. Ces régions ne seront cependant pas considérées comme étant en canicule, car le mercure ne dépassera vraisemblablement pas la barre des 30 °C pendant trois journées consécutives.

À Québec, on va demeurer probablement sous la barre des 30 °C, mais ça va jouer sur les 27, 28 et 29 °C.

André Cantin, météorologue chez Environnement Canada
Des jeunes profitent des jets d'eau derrière l'hôtel de ville de Québec.

Des jeunes profitent des jets d'eau derrière l'hôtel de ville de Québec.

Photo : Radio-Canada / Fanny Samson

Moins accablante que la précédente

Un peu partout au Québec, le taux d’humidité sera par contre moins élevé qu’au cours des deux premières canicules qui ont affecté la province cette année.

Le facteur humidex devrait demeurer entre 35 et 37, plutôt que de dépasser le 40 comme la dernière fois, souligne André Cantin.

Contrairement à la précédente [vague de chaleur] qui était du soleil mur à mur, on devrait aussi avoir des périodes d’alternance de soleil et nuages et des risques d’averses ou d’orages assez fréquents, particulièrement la semaine prochaine, explique M. Cantin.

Ce sera sans doute bienvenu pour les agriculteurs, qui manquent énormément d’eau.

André Cantin, météorologue chez Environnement Canada

Certes, les climatiseurs ou ventilateurs devront fonctionner le jour par endroits, mais leurs usagers pourront au moins les éteindre une fois la nuit tombée.

Les nuits seront quand même confortables, explique André Cantin. On va descendre sous la barre des 20 °C de façon régulière. Ce sera donc beaucoup moins inconfortable que la dernière vague de chaleur.

Un été historiquement chaud?

À peine au tournant du mois de juillet, le Québec en sera donc à sa troisième vague de chaleur en 2020. Un fait assez exceptionnel dans son histoire.

Habituellement, il y a une ou deux vagues de chaleur par été, souligne André Cantin, qui possède tout de même plus de 35 ans d’expérience dans son domaine.

Les vagues de chaleur, c'est normalement beaucoup plus en juillet ou en août.

André Cantin, météorologue chez Environnement Canada

Malgré les extrêmes, André Cantin refuse toutefois de qualifier l’été 2020 d’historiquement chaud. Les bilans mensuels de mai et juin qui tournent autour des normales de saison lui donnent raison.

Des baigneurs de tous les âges dans l'eau.

Les Québécois doivent souvent se rafraîchir depuis le début de l'été.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Risques d’incendie de modéré à extrême

Par ailleurs, les risques d'incendie seront considérés comme étant modérés à extrêmes au Québec à compter de jeudi, selon les prévisions actuelles de la SOPFEU,.

L’indice sera notamment extrême dans les régions riveraines de la baie James et considéré comme étant très élevé de l’Outaouais à Portneuf, en passant par la Mauricie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Conditions météorologiques

Justice et faits divers