•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moins de feux de forêt qu'à la normale depuis le début de l'année en Colombie-Britannique

Un hélicoptère déverse de l'eau sur un feu de forêt à Squamish, en C.-B.

Le temps frais et humide des mois de mai et de juin a contribué à cette baisse, note BC Wildfire.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

Le nombre de feux de forêt déclenchés depuis le début de l’année en Colombie-Britannique est nettement inférieur à la moyenne observée au cours des 10 derrnières années, selon le service d’incendie de la province, BC Wildfire.

Au 19 juin, 168 feux de forêt avaient été enregistrés dans l'ensemble de la province, soit beaucoup moins que la moyenne de 287 incendies survenus à pareille date depuis 2010.

L’interdiction des feux ouverts instaurée en avril ainsi que le temps frais et humide des mois de mai et de juin ont contribué à cette baisse, note la porte-parole de BC Wildfire, Cathy L'Orsa.

La fréquence des averses a vraiment eu un impact positif sur notre saison d'incendies jusqu'à présent.

Cathy L'Orsa, porte-parole de BC Wildfire

Nous avons en ce moment un modèle météorologique qui aide à prévenir les feux de forêt, indique-t-elle. Les éléments combustibles, comme l'herbe et l'épinette, sont beaucoup moins susceptibles de s'enflammer avec une grande quantité de pluie.

Demeurer vigilants

BC Wildfire surveille les variables qui contribuent au déclenchement des feux de forêt, notamment la fréquence des pluies, les conditions météorologiques locales et le vent.

Les 10 prochains jours sont prometteurs, selon Mme L'Orsa. Or, cela ne signifie pas que la population devrait pour autant baisser la garde.

Les risques d'incendie sont déterminés par des conditions météorologiques à court terme, explique-t-elle. Des semaines, voire quelques jours de conditions chaudes et sèches, peuvent considérablement modifier la capacité d'un incendie à se déclencher et à se répandre.

Cathy L'Orsa encourage le public à faire preuve de prudence durant des activités susceptibles d'allumer un feu de forêt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Feux de forêt