•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Construction d’une usine de production de magnésium à Asbestos

Michel G. Gagnon et Joël Fournier d'Alliance Magnésium.

Michel G. Gagnon, président du conseil d’administration et chef de la direction, et Joël Fournier, président et chef de la technologie, ont procédé à une première pelletée de terre virtuelle.

Photo : Photo fournie / Alliance Magnésium

Radio-Canada

La construction d’une usine de production de magnésium a débuté, lundi, à Asbestos. Un projet qui représente des investissements de 145 millions de dollars.

Les dirigeants d’Alliance Magnésium planchent sur le projet depuis de nombreuses années. La première pelletée de terre a eu lieu de façon virtuelle, lundi après-midi. Les travaux doivent s’étaler sur les deux prochaines années.

L’entreprise espère créer un peu plus de 100 emplois lors de cette première phase commerciale, en plus de la centaine de travailleurs de la construction qui devraient prendre part au chantier.

À terme, Alliance Magnésium prévoit avec son usine commerciale de 50 000 tonnes créer entre 250 et 300 emplois de qualité en région, explique Karine Vallières, directrice des communications pour l’entreprise.

La production de magnésium se fera d’ici un an, assure Mme Vallières. On commence la construction par la fonderie, ce qui va nous permettre de commencer de recycler du magnésium. C’est l’une des différences avec les anciennes entreprises de magnésium au Québec, souligne-t-elle.

Il y a des retailles de ce métal qui sont disponibles chez certains transformateurs. Pour éviter l’enfouissement au maximum, puisque le magnésium est recyclable à l’infini, on reprend ce matériau pour le refondre en lingots, poursuit-elle.

Au bout de la construction complète de l’usine, en 2022, du magnésium sera fabriqué à partir de résidus miniers. Il n’y a aucun compromis qui est fait sur la santé des travailleurs et de la population. Toutes les mesures de protection sont mises en place, comme des procédures de médication, assure-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Métaux et minerais