•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Caraquet verse 120 000 $ au Centre culturel

La municipalité donne déjà une subvention de 250 000 $ par année à l’organisme.

Une photo de l'entrée du Centre culturel, en contre-plongée, avec un arbre non loin.

Le centre culturel a besoin de l'aide de la ville pour maintenir ses activités pendant la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Pandémie oblige : la Ville de Caraquet versera une subvention additionnelle de 120 000 $ au Centre culturel afin de lui permettre de maintenir ses services.

Ce versement de 120 000 $ représente le pire scénario si aucune activité ne peut reprendre d’ici le 31 décembre, explique Claude L’espérance, le directeur général du centre. Cette année, s’il n’y a rien qui ouvre, ça va vous coûter 120 000 $, dit-il aux élus municipaux.

C’est une subvention extraordinaire, je ne cogne pas à la porte pour leur demander de l’argent à tous les jours.

Claude L’Espérance, directeur général du centre culturel
Assis devant les conseillers municipaux, Claude L'Espérance s'adresse aux élus.

Claude L'Espérance a répondu aux questions des élus municipaux. Il était le seul membre du public présent lors de la discussion sur la subvention.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Deux salles de spectacles plus un cinéma, cela représente à peu près 55 % de nos revenus. Du jour au lendemain, ces recettes-là ont arrêté d’entrer.

Partenaire de la ville

La Ville de Caraquet détient 40 % du Centre culturel et de ses bâtiments. Elle verse déjà une subvention de 250 000 $ par année à l’organisme.

En versant une subvention additionnelle, la seule chose qu’on a comme retour sur l’investissement, c’est d’être certains qu’on garde nos actifs, qu’on garde nos acquis, explique le maire Kevin Haché.

C’est une petite bosse qu’ils doivent passer par-dessus.

Kevin Haché, maire de Caraquet

Le Centre culturel allait déjà très bien avant la COVID, fait remarquer Kevin Haché. C’est vraiment pour garder la continuité, pour que lorsque la COVID sera finie, on puisse continuer.

Kevin Haché, maire de Caraquet, lit un document sur une tablette électronique.

Le conseil municipal a voté une subvention additionnelle de 120 000 $ au Centre culturel.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Je pense qu’on ne peut pas se permettre de mettre en péril ces infrastructures à cause de la pandémie, dit le conseiller Yves Roy, qui siège aussi au conseil d’administration du Centre culturel, en appuyant la proposition d’offrir la subvention.

370 000 $ du public

Dans les circonstances, en additionnant les subventions, près de 370 000 $ des coffres de la Ville seront redistribués pour le fonctionnent du centre culturel.

S'il venait demain matin nous demander 500 000 $, et bien là on voudrait avoir des comptes à rendre, où va cet argent-là et pour quelle raison, explique le maire.

Mais ils nous ont toujours demandé le même montant. Alors tant et aussi longtemps que ça semble bien aller, le conseil est satisfait.

Kevin Haché, maire de Caraquet

Il y a un conseil d’administration, il y a un directeur général, chaque année, ils font leur budget, leur présentation. On se base sur l’information qu’on a.

Le conseiller Yves Roy lit un document sur une tablette électronique.

Le conseiller Yves Roy est le représentant du conseil municipal au conseil d'administration du Centre culturel.

Photo : Radio-Canada

Il y a un membre du conseil [d’administration du Centre culturel] qui est le représentant de la municipalité, alors il sait ce qui se passe. C’est leur moyen de sécuriser, ajoute Claude L’Espérance.

Le Centre culturel gère le bâtiment du Centre culturel, le Cinéma du Centre ainsi que le Carrefour de la mer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Finances publiques