•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus aucun cas actif de COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Une personne avec des gants dépose un liquide dans une éprouvette.

Test de dépistage de la COVID-19.

Photo : Associated Press / John Minchillo

Radio-Canada

La région ne compte plus de cas actif de COVID-19 sur son territoire. Sur les 330 personnes infectées depuis le début de la pandémie, 304 sont officiellement rétablies et la santé publique dénombre un total de 26 morts au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Aucun nouveau cas n'a été enregistré depuis maintenant deux semaines dans la région. Même si la situation est très encourageante, le directeur de la santé publique, Donald Aubin, demande à la population de continuer à appliquer les mesures d’hygiène et de distanciation. D’ailleurs, la région continue de faire entre 200 et 500 tests par jour et une nouvelle stratégie est élaborée afin de cibler plus de gens, dont les asymptomatiques.

On va aller jusqu'à tester des gens qui sont hospitalisés, qui vont avoir des chirurgies et même des gens qui vont aller dans les urgences. Ce sont des gens qui sont asymptomatiques et on va leur offrir.

Donald Aubin, directeur régional de la santé publique

Avec la saison des déménagements qui arrive à grands pas, la Santé publique demande aux gens d’être prudents. Lors d’un déménagement, il est conseillé de garder le plus possible une distance de deux mètres, de s’assurer que du gel désinfectant soit disponible et de porter le masque malgré la chaleur. 

Transporter une boîte, au lieu de se la passer d'un à l'autre, peut-être la transporter seul. Si vous avez à travailler dans un appartement, peut-être vous diviser les tâches et travailler chacun dans son petit coin. Et l'appartement ou la maison, la nettoyer en entrant. Les simples mesures d'hygiène de base, ajoute le directeur de la santé publique.

Malgré le bilan positif dans la région, la santé publique rappelle aux gens de ne pas diminuer leurs efforts face à la pandémie, d’autant plus qu’on appréhende une deuxième vague de COVID-19 à l’automne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Santé publique