•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moins de 1 % des cours de l'Université Laurentienne offerts en classe à l’automne

Des étudiants marchent sur le campus de l'Université Laurentienne à Sudbury.

L'Université Laurentienne a suspendu ses cours en classe le 12 mars dernier.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Radio-Canada

L’Université Laurentienne planifie un « retour graduel sur le campus ». Celui-ci prévoit notamment que moins de 1 % des cours seront offerts en classe à l’automne.

Le plan de retour sur le campus (Nouvelle fenêtre) de la Laurentienne a été élaboré par un comité constitué de plus de 50 leaders représentant la population étudiante, le personnel et le corps professoral.

La première phase de celui-ci, qui se décline en trois étapes, prévoit que les activités de recherches ne pouvant pas être menées à distance soient rapatriées sur le campus. Elle a débuté le 8 juin dernier.

Les étudiants des programmes exigeant des laboratoires et des locaux spécialisés pourront également revenir sur le campus dès l’automne. Tous les autres cours continueront d’être offerts à distance.

La seconde phase du plan prévoit notamment l’augmentation des activités de recherche ainsi qu’un accès contrôlé au campus.

La troisième et dernière phase du plan planifie un retour à une normalité , c’est-à-dire une reprise complète des activités en personne.

La durée des différentes phases dépendra des directives des instances locales, provinciales et fédérales, ainsi que les décrets d’urgence et les lignes directrices sur la taille des regroupements publics, la distanciation physique, la disponibilité de fournitures, comme l’équipement de protection personnel.

Les résidences seront ouvertes à l’automne. Un seul locataire pourra séjourner dans les chambres à deux lits.

La Laurentienne a été la première université canadienne à suspendre ses cours en personne en raison de la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Éducation