•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 n'attend qu'un relâchement pour rebondir, prévient la santé publique

Une personne avec une blouse médicale bleue tient dans ses mains avec des gants un test de COVID-19. On ne voit pas son visage.

Un test de dépistage de la COVID-19

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui

Malgré l’accalmie des derniers jours, la direction de la santé publique de la Capitale-Nationale rappelle que la COVID-19 pourrait à nouveau se propager de façon plus importante si la population baisse la garde. De nouvelles mesures seront d’ailleurs mises en place afin de limiter les répercussions d’une deuxième vague.

Le gouvernement du Québec est sur le point d’imposer le port du masque dans les transports en commun partout au Québec.

Une mesure qui est fortement appuyée par le directeur de la santé publique de la Capitale-Nationale, le Dr François Desbiens. Il s'agissait de la dernière conférence de presse du directeur, qui a accepté de nouveaux défis à l'Institut national de santé publique du Québec.

Le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, était présent pour l'occasion.

Il n’a cependant pas voulu devancer l’annonce officielle concernant le port du masque dans les autobus.

La mise en place d'une mesure de transport collectif avec masque obligatoire est très fortement évaluée. Je vous invite à écouter les points de presse des prochains jours, s’est-il contenté de dire lors du bilan de la pandémie dans la région de la Capitale-Nationale.

Bilan région de Québec

La région s’en tire somme toute mieux que d’autres jusqu’à présent. La région de la Capitale-Nationale représente 10 % de la population du Québec.

Depuis le début de la pandémie, elle compte 3 % des cas.

Comme les autres régions, les éclosions ont eu lieu dans les CHSLD et les résidences pour aînés.

La direction de santé publique souligne toutefois que 92 % des milieux d’hébergement de la région 03 n’ont pas été touchés par la COVID-19.

François Desbiens attribue cette donnée aux mesures de prévention et à la participation du personnel qui travaille dans les résidences pour aînés.

Le risque de transmission dans la région est considéré faible présentement. Nous avons eu un très bon taux de dépistage massif volontaire dans les CHSLD. Plus de 2000 personnes y ont participé et 93 % du personnel, affirme-t-il.

Horacio Arruda et François Desbiens, à distance, sur une longue table, devant des affiches du gouvernement et de la santé publique.

C'était la dernière conférence de presse du Dr François Desbiens comme directeur régional de santé publique pour la Capitale-Nationale. Le directeur national, Dr Horacio Arruda, a tenu à lui rendre hommage.

Photo : Radio-Canada

Dépistage plus fréquent

La santé publique va mener une deuxième phase de dépistage volontaire dans les résidences privées pour aînés, les résidences intermédiaires et les résidences de type familial pour aînés.

La fréquence de ces tests pourrait augmenter d’ici l’automne.

Certaines solutions sont à explorer pour se préparer à la deuxième vague de l'automne. Le dépistage préventif fréquent pourrait être fait auprès du personnel qui travaille auprès des aînés. Ce serait peut-être intéressant de répéter aux trois, quatre ou cinq semaines pour détecter des personnes qui peuvent ramener le virus dans leur milieu, explique Dr Desbiens.

Des milieux où des éclosions sont possibles seront aussi surveillés de près.

Des enquêtes spécifiques pourraient être faites dans les bars si jamais on se rend compte qu'il y a des éclosions. Dans certains États américains, il y a eu des éclosions dans des bars, mais avec des consignes sanitaires différentes des nôtres , mentionne Horacio Arruda.

Les deux hommes martèlent que le respect des mesures sanitaires comme le port du masque et la distanciation physique sont essentiels pour éviter que la deuxième vague ne soit plus forte que prévu.

Lundi, la santé publique a indiqué qu'il y a maintenant 1842 personnes qui ont contracté la COVID-19 dans la Capitale-Nationale. Le nombre de décès déplorés est de 176.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Coronavirus