•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise des activités pour les parcs aquatiques en Estrie

Le parc aquatique de Bromont est de nouveau accessible aux citoyens.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le parc aquatique de Bromont a finalement accueilli, lundi, ses premiers visiteurs, en retard de plus d’un mois sur sa saison, en raison de l’épidémie de la COVID-19.

Malgré une météo propice aux averses, une centaine de personnes ont voulu profiter des installations en cette première journée. Ne pouvant pas garantir les mesures sanitaires au public, le parc aquatique a préféré garder certains secteurs fermés aux visiteurs. C’est le cas du secteur du Lac à Tarzan.

Pour les premiers jours, la capacité du site sera limitée à 1000 baigneurs afin de laisser le temps aux organisateurs de vérifier si les mesures sanitaires mises en place sont efficaces.

Le président et directeur général du parc aquatique de Bromont, Charles Désourdy, explique que la capacité sera augmentée à 2500 visiteurs par jour si les mesures font leur preuve. Il s’agit d’une réduction de l’achalandage de 40 % en comparaison avec une saison régulière.

Selon lui, la rentabilité ne sera donc pas au rendez-vous cet été.

La clientèle sera différente cet été. Plein de gens qui ne sont pas forcément des baigneurs voudront venir nous visiter à la montagne

Charles Désourdy, PDG du parc aquatique de Bromont

Des améliorations malgré tout

Le président et directeur général reste tout de même positif, en soulignant une offre renouvelée pour les visiteurs avec, notamment, l’ajout d’un mur d’escalade, un partenariat avec le site d’hébertisme Divertigo et un spectacle d’oiseaux de proie.

Du côté du Zoo de Granby, l’Amazoo a également ouvert ses portes, lundi. Quant au parc des manèges, il était partiellement ouvert, avec 6 manèges sur 12 en opération.

Afin de respecter la capacité d’accueil sur les sites, la majorité des parcs d'attractions ont décidé de vendre les laissez-passer en ligne seulement.

Avec les informations de Brigitte Marcoux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Sports et loisirs