•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mécontentement entourant le stationnement au centre-ville de Trois-Rivières

Un affiche indiquant une interdiction de se stationner devant la façade du Marché Notre-Dame.

Le manque de stationnement commence à se faire sentir pour les commerçants dans le centre-ville de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des changements apportés au centre-ville de Trois-Rivières afin de laisser davantage de places aux terrasses et aux piétons commencent à avoir des répercussions négatives sur certains commerçants. Ils se plaignent que le retranchement de plusieurs espaces de stationnement notamment sur la rue Notre-Dame nuit à leur bon fonctionnement.

Le projet initial de la rue Notre-Dame devait inclure des terrasses et de l'espace pour les commerçants, mais les plans ont changé pour finalement laisser plus d'espace aux piétons qui doivent respecter une distanciation physique.

Ce sont 45 espaces qui ont été condamnés pour les voitures sur un total de 1500 espaces dans le centre-ville.

Certains commerces voient donc leur achalandage diminuer. C’est le cas du Marché Notre-Dame.

Nous, ça a quand même un certain impact, parce que vu qu’on est une épicerie, la plupart des clients sortent avec des gros sacs, soutient Jean-François Cossette, le copropriétaire de l’endroit. Ce n’est pas nécessairement que pour nos clients, mais aussi nos livreurs, c’est quand même des gros camions et là, ils ne savent plus où se mettre.

Si les camions se mettent sur les quatre flashs en face, ils bloquent complètement la rue, donc c’est vraiment un casse-tête. On commence à avoir des menaces de fournisseurs qui nous disent : ‘’si ce n’est pas réglé, nous, on ne pourra plus vous livrer''.

Jean-François Cossette

L'organisme Trois-Rivières Centre explique que l'objectif est de faire découvrir le centre-ville autrement aux visiteurs et les invite à consulter leur site web (Nouvelle fenêtre) pour connaître les espaces de stationnement disponibles.

D’après les informations de Pascale Langlois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !