•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq conseils pour attirer les papillons dans votre jardin

Une femme devant son jardin.

Inspiré par son voisin, Melissa Haynes est l'une des premières a avoir planté un « chemin de papillons ». Ils sont maintenant plus de 70 résidents à faire de même.

Photo : Radio-Canada / Camille Vernet

Camille Vernet

Melissa Haynes et Lori Snyder, deux responsables du chemin de papillons « Butterfly Ways » de la Fondation David Suzuki, nous offrent leurs astuces pour attirer les papillons et les autres pollinisateurs dans notre jardin et, ainsi, assurer leur survie.

Astuce 1 : Planter des espèces locales

Il est important de veiller à planter des espèces (arbustes et fleurs) locales. Idéalement, il faut avoir au moins 50 % de plantes indigènes dans nos jardins , explique l'herboriste Lori Snyder.

Une femme entourée de fleurs.

L’herboriste métisse Lori Snyder transmet ses connaissances en matière de plantes indigènes avec les bénévoles de la Fondation David Suzuki.

Photo : Radio-Canada / Camille Vernet

Astuce 2 : S’occuper des insectes

Il faut s'assurer d'avoir de l'eau pour les insectes. On laisse les feuilles mortes ainsi que les animaux morts pendant l'hiver, car les insectes peuvent y avoir déposé leurs œufs, cela permet de faire vivre la génération suivante , dit Lori Snyder.

Une cabane pour les abeilles.

Un adorable « Bug bungalow » construit pas les enfants de Mélissa Haynes pour accueillir les abeilles.

Photo : Radio-Canada / Camille Vernet

Astuce 3 : Enlever l’herbe

Remplacer le gazon par une couverture végétale de plantes indigènes, cela ne demande pas d'entretien : on n'a même pas besoin de la couper , explique Melissa Haynes, du groupe environnemental Fondation David Suzuki.

Une abeille dans une fleur.

L’augmentation du nombre de pollinisateurs dans les jardins est une source de fierté pour les bénévoles de la Fondation David Suzuki.

Photo : Radio-Canada / Camille Vernet

Astuce 4 : Pas de produits chimiques

Jamais de pesticides, pas d'herbicides sur la pelouse ou ailleurs dans le jardin. Si on a des pucerons, on peut les asperger d'eau ou les laisser, car les coccinelles viendront faire la lutte contre les parasites à notre place , précise Melissa Haynes.

Astuce 5 : Faire participer les voisins

Pour aider la nature, nous devons dépasser nos propres frontières et faire participer notre communauté, et nous pourrons alors changer le monde , affirme Melissa Haynes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Protection des espèces