•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Imbroglio au sujet de l'emplacement de la maison des aînés d’Alma

Des aînés se trouvent dans une salle à manger collective spacieuse.

Les plans pour les maisons des aînés ont été dévoilés par le gouvernement du Québec.

Photo : ministère de la Santé et des Services sociaux

Radio-Canada

Après avoir annoncé dans un communiqué lundi matin que la future maison des aînés et alternative d’Alma serait située sur l’avenue du Pont Nord, Québec fait marche arrière. En fait, le gouvernement serait plutôt en négociation avec les propriétaires de deux terrains où il souhaite voir naître le nouvel établissement.

Cette résidence pourra accueillir jusqu’à 120 personnes. Au total, 108 places seront réservées à des aînés et les 12 autres reviendront à des adultes avec des besoins spécifiques. Les unités comprendront des chambres individuelles et des salles de bain adaptées aux conditions des résidents.

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, y voit un avantage pour la région. Elle estime que cette annonce démontre que son gouvernement est engagé en faveur de l’amélioration de la qualité de vie des personnes vulnérables.

Le député caquiste de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, abonde dans le même sens qu'elle. Je suis persuadé que cette maison favorisera leur épanouissement, dans le respect de leurs besoins d'intimité et de sécurité et qu'elle contribuera ainsi à leur mieux-être physique et psychosocial, indique-t-il dans un communiqué.

Québec a la volonté de créer 2600 places dans des maisons pour aînés d’ici 2022. Le gouvernement veut ainsi offrir à la population des milieux qui recréent les conditions prévalant dans de véritables maisons.

Le gouvernement accélère la transformation des milieux d'hébergement pour les aînés et pour les personnes ayant des besoins spécifiques. Ce nouveau standard de qualité améliorera le quotidien des résidents, de leurs proches ainsi que du personnel, souligne la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

Québec veut aussi offrir aux employés des environnements de travail plus agréables et ainsi retenir davantage la main-d’œuvre.

.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Immobilier