•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une médaille de reconnaissance pour les travailleurs essentiels pendant la pandémie

Une médaille en acier sur lequel on voit un coeur et la feuille d’érable.

La nouvelle médaille.

Photo : Fournie par la Monnaie royale

Lundi, la Monnaie royale canadienne lance une nouvelle médaille visant à reconnaître les efforts des travailleurs essentiels qui se sont démarqués depuis le début de la pandémie.

Ces médailles en acier plaqué avec du nickel sont le résultat d’une initiative collective des employés de la Monnaie royale.

Elles sont composées d’un aimant permettant de les porter en affichant l’une ou l’autre des faces.

Sur l’une des faces, on voit l’emblème d’un cœur et d’une feuille d’érable réunis, qui représente l’esprit collectif des Canadiens. Ce cœur est recouvert d’un réseau de micromiroirs permettant de créer un effet de pulsation lumineuse.

Sur l’autre face, un autre cœur au centre symbolise l'ensemble de la population canadienne qui s’unit pour remercier les travailleurs essentiels.

Les deux faces d’une médaille en acier.

Les deux faces de la médaille de reconnaissance

Photo : Fournie par la Monnaie royale canadienne.

Selon la présidente de la Monnaie royale canadienne, Marie Lemay, c'était une façon concrète de contribuer à l’élan de solidarité et de reconnaissance dont fait preuve la population du Canada pendant la crise sanitaire.

Nous avons été très touchés par toute la solidarité et le travail soutenu qui a permis de protéger les familles canadiennes les plus vulnérables, dit Marie Lemay.

De plus, certains employés de la Monnaie royale souhaitent montrer aux plus jeunes l’importance de prendre soin de la collectivité et de s’entraider quand c’est nécessaire.

Cela montre que même les petits gestes comme donner de son temps peuvent avoir un effet réel sur la vie de quelqu’un, dit Thalia Bouris, qui fait partie des centaines d’employés bénévoles qui, avec leur famille, s'occupent de l’emballage des médailles.

Une main tenant une médaille en acier.

La médaille sera en vente dans les établissements de Postes Canada, de la Banque TD et la Banque CIBC.

Photo : Fournie par la Monnaie royale canadienne.

C’est une des initiatives les plus valorisantes auxquelles j’ai eu la chance de participer, dit Jean-Paul Collette, qui est opérateur à la production de pièces de monnaie à Winnipeg.

Cela crée un contact direct avec des gens qu’on connaît. Je suis fier de pouvoir dire : "Nous avons fabriqué ceci pour vous!", ajoute -t-il.

Ma mère, qui est infirmière, travaille dans un établissement touché par des cas de COVID-19. C’était donc un honneur pour moi de contribuer à la conception de la médaille de reconnaissance.

Yannick Cormier, ingénieur en recherche, Monnaie royale canadienne

Où trouver la médaille?

La médaille sera en vente dans les établissements de Postes Canada, de la Banque TD et de la Banque CIBC. Elle peut également être commandée directement auprès de la Monnaie royale canadienne.

La totalité des bénéfices sera versée au fonds d’urgence du Club des petits déjeuners afin de venir en aide aux familles et aux enfants en situation d’insécurité alimentaire à cause de la COVID-19, précise la Monnaie royale.

Le Club des petits déjeuners est présent dans tout le Canada et nourrit plus de 243 500 enfants canadiens dans 1809 établissements scolaires.

Le fonds d’urgence mis en place pour aider particulièrement les personnes qui font face aux conséquences de la pandémie a déjà permis de distribuer plus de 8 millions de dollars à 900 écoles et organismes communautaires à travers le pays.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Société