•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le traversier de Gagetown reprend du service après quatre ans d'absence

Un traversier transportant voitures et passagers.

Le traversier de Gagetown lors de sa première traversée dimanche.

Photo : CBC/Gary Moore

La Presse canadienne

Les résidents de Gagetown et de Jemseg, au Nouveau-Brunswick, peuvent se saluer de part et d'autre du fleuve Saint-Jean, mais au cours des quatre dernières années, ils devaient conduire pendant plusieurs heures pour se rendre d'une rive à l'autre.

Maintenant, le trajet ne leur prend plus que cinq minutes.

Le traversier gratuit qui assurait la liaison entre les deux municipalités a été remis en service dimanche après avoir été interrompu à la suite de coupes budgétaires en 2016.

Il s'agit d'une excellente nouvelle pour les résidents de Gagetown, qui avaient connu une baisse considérable des retombées touristiques et fait pression sur le gouvernement pour rétablir le service de traversiers.

Le maire Mike Blaney a déclaré que les traversiers font partie non seulement du réseau de transports, mais aussi du tissu social qui unit les familles et les entreprises agricoles de la région.

Créés au Nouveau-Brunswick par le capitaine William Abraham Pitt, les traversiers qui utilisent un câble sous-marin pour guider les navires y sont employés depuis 1903.

Il y a actuellement six traversées offertes sur le fleuve Saint-Jean et la rivière Kennebecasis, transportant plus de 3,5 millions de passagers chaque année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Infrastructures