•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’absence de voyageurs étrangers profite aux touristes britanno-colombiens

L'île Hornby en Colombie-Britannique

L'île Hornby en Colombie-Britannique

Photo : Radio-Canada / Philippe Moulier

Philippe Moulier

Le nombre de réservations touristiques a sensiblement augmenté en Colombie-Britannique, affirme Destination BC, la société d'État responsable de promouvoir le tourisme dans la province.

D’autant plus que les gens sont encouragés à partir pendant l'été depuis l’annonce la semaine dernière du premier ministre John Horgan qui a réduit des restrictions sanitaires liées à la pandémie.

Il y a beaucoup d’emballement dans l’industrie , dit Maya Lange, porte-parole de Destination BC. Elle rappelle que chaque année environ 20 millions de voyages sont effectués dans la province, aussi bien par des Britanno-Colombiens que des voyageurs venus d'ailleurs.

Une dame portant un chapeau est assise sur un rocher pendant que deux autres dames se promènent en planche à pagaie sur un plan d'eau.

Des amateurs de planche à pagaie se promènent le long de West Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Philippe Moulier

Il est évident que le nombre de voyageurs internationaux sera bien moindre cette année en raison de la fermeture de la frontière américaine et d’autres restrictions. Cependant, Mme Lange espère que les locaux feront environ 8 millions de voyages touristiques cette année, ce qui profiterait aux entreprises locales qui sont malmenées par la pandémie.

À titre d’exemple, elle cite le nombre d’automobilistes qui se sont rués ce week-end aux gares maritimes de BC Ferries. Certains ont même dû attendre plus longtemps que prévu, chose impensable il y a peu de temps lorsque la pandémie était à son apogée en Colombie-Britannique.

Cependant, malgré cette apparente ruée vers les sites touristiques, certaines destinations prisées comme Tofino et Whistler ont encore des chambres d’hôtel de libres pour la semaine de la fête du Canada. Le même scénario se présente à Victoria et à l’intérieur de la province.

En temps habituel, les chambres sont prises d'assaut longtemps à l'avance par des voyageurs internationaux, ce qui n'est pas le cas cette année.

Un adepte de vélo de montagne dévale une pente aménagée.

Un adepte de vélo de montagne dévale une pente lors de l'événement Crankworx à Whistler.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Milette-Gagnon

Une porte-parole de Tourisme Whistler, Lauren Everest, conseille aux gens de venir en milieu de semaine pour de meilleurs prix et moins de foules.

Par contre, sur l'île Salt Spring, dont 65 % des habitants sont plus âgés que la moyenne, l’idée de voir un nombre accru de touristes effraie certains habitants en raison de la pandémie. La directrice générale de la Chambre de commerce de l’île, Jessica Harkema, estime cependant que la plupart des locaux sont heureux de voir l’économie locale profiter du tourisme.

D'après les informations de Chad Pawson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Tourisme