•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Canadiens en Floride : entre inquiétude et résilience

Les touristes sont presque tous disparus du quartier de Hollywood.

Photo : Radio-Canada / Étienne Bruyère

C’est pour la chaleur et le mode de vie qu’ils se sont installés en Floride de manière permanente, il y a plusieurs années. Aujourd’hui, leur paradis est au cœur d’une crise sanitaire majeure.

La hausse vertigineuse des cas de COVID-19 dans l’État place Denise Dumont sur ses gardes.

Si on sort, je ne me sens pas en sécurité en dehors de mon périmètre, nous explique cette Canadienne installée à Hollywood avec son mari.

Fini le yoga, le gym et l’épicerie. Elle fait livrer ses aliments. Le comportement de certains citoyens de la Floride l’inquiète. Il y aura toujours des gens respectueux et d’autres qui décident que la loi et la maladie, ce n’est pas pour eux, ajoute Mme Dumont.

Une femme parle dehors.

Denise Dumont, directrice générale et rédactrice en chef du journal « Le Soleil de la Floride »

Photo : Radio-Canada / Étienne Bruyère

Rédactrice en chef du journal francophone Le Soleil de la Floride, elle travaille maintenant de la maison.

On se protège, on protège les autres, et l'on espère que tout ça se passe.

Denise Dumont, directrice générale et rédactrice en chef du journal « Le Soleil de la Floride »

Elle n’est pas la seule à se mettre à l’abri de la COVID-19. Christiane Laporte, qui œuvre dans le secteur de l’hébergement, vit en Floride depuis 18 ans.

La Floridienne d’adoption limite ses déplacements au minimum, car elle craint la COVID-19.

La vie a changé, c’est de la privation tout le temps. On est content d’être chez nous, mais on commence à étouffer à la maison, dit-elle.

Le départ brutal des voyageurs canadiens

Une rue avec seulement quelques voitures

Les rues de la ville d'Hollywood en Floride sont vides depuis le début de la pandémie, lorsque les snowbirds sont retournés au Canada.

Photo : Radio-Canada / Étienne Bruyère

Dany Haman prépare avec fierté deux sandwichs de type Philly Cheesesteak. C’est la spécialité de son casse-croûte situé en plein cœur d’Hollywood.

Il y a quelques mois à peine, ce quartier grouillait de Québécois. Leur départ a été soudain à la fin mars.

Ça m’a frappé, c’était vraiment sérieux. Tous les Canadiens sont partis en même temps. Ç’a été une saison courte, explique ce Magogois arrivé en Floride il y a 30 ans.

Richard Clavet, propriétaire de plusieurs établissements hôteliers dans le secteur, explique que les affaires ont repris grâce à la clientèle américaine et la période estivale.

Un homme en chemise courte et shorts devant l'entrée du motel Richard.

Richart Clavet, propriétaire de l’iconique Motel Richard, se demande quand les touristes canadiens pourront et voudront revenir en Floride.

Photo : Radio-Canada / Étienne Bruyère

Une grande question demeure. Quand reviendront les touristes canadiens? Le carnet de réservation est plein, mais des points d'interrogation demeurent.

Est-ce qu’ils vont rouvrir les frontières? [Les Québécois] seront-ils capables de s’assurer? Est-ce qu’il y aura un vaccin?, demande M. Clavet, propriétaire de l’iconique Motel Richard, notamment.

C’est le contact humain avec les voyageurs canadiens et la vie sociale qui manque le plus à Christiane Laporte. Ils sont partis trop vite. Ceux qui étaient là depuis deux ou trois mois, on les connaissait, on avait du plaisir. On était contents de leur dire bonjour le matin, conclut-elle.

En plus des impacts économiques et des risques sanitaires, c’est aussi un style de vie qui est bouleversé.

Est-ce que l’idée de retourner au Canada leur a effleuré l’esprit? Denise Dumont répond sans hésiter qu'il n'en est pas question. On n’est surtout pas habitués au froid, plaisante-t-elle.

La Floride, pour le meilleur et pour le pire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

International