•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Festivoix en mode virtuel

Des gens qui regardent une scène avec les lettres du Festivoix en gros.

Le 27e Festivoix se déroule en mode virtuel, pandémie oblige.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les rues et les parcs du centre-ville de Trois-Rivières auraient accueilli des milliers de personnes ces jours-ci pour le premier week-end du Festivoix, si la pandémie de COVID-19 ne s'en était pas mêlée. Cette année, le contraste est saisissant.

Trois-Rivières semblait donc bien calme pour Thomas Grégoire, le directeur général de l’événement, qui avait le cœur serré dimanche.

Je pense aux artistes, aux festivaliers, à tous les techniciens, aux fournisseurs, restaurateurs et hôteliers qui travaillent beaucoup pendant le Festivoix, donc c’est tout cet écosystème-là qui est sur pause, déplore-t-il.

Mais le Festivoix n'a pas complètement jeté l'éponge, puisqu'une programmation en ligne est proposée pour trois événements musicaux majeurs. Un spectacle de Cœur de Pirate et de Marie-Mai a d’ailleurs été présenté en ligne samedi soir, une rencontre intime entre les deux artistes sur la scène de l’Amphithéâtre Cogeco.

C’était magique. On est super satisfait. C’est un concept unique en soi. Elles ont réarrangé des chansons, elles ont partagé leur répertoire, elles ont fait des duos.

Thomas Grégoire

Louis-Jean Cormier, Vincent Vallières et Patrice Michaud se rencontreront le 4 juillet, eux aussi à l’Amphithéâtre Cogeco.

Ils partagent aussi leur répertoire musical, des anecdotes, des souvenirs. Là aussi, c’est Jean-François Blais qui réalise, explique Thomas Grégoire.

Les deux spectacles seront proposés durant 30 jours sur la plateforme du Festivoix. Un spectacle gratuit en ligne sera aussi présenté dans le cadre de la fête du Canada, le 1er juillet.

L’annulation du Festivoix 2020 a fait perdre 80 % de ses revenus à l’organisation. Mais l’événement peut compter sur des festivaliers fidèles : la majorité d’entre eux n’ont pas demandé le remboursement de leur passeport, le conservant pour l’an prochain.

D'après les informations d'Alexandre Lepoutre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !