•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les messes reprennent avec une assemblée réduite

Une foule avec deux mètres de distance dans une église.

Cinquante fidèles se sont déplacés dans l'église de Ste-Famille, à Jonquière.

Photo : Philippe L'Heureux

Flavie Villeneuve

La joie régnait dimanche matin à l’église Sainte-Famille à Jonquière, car cinquante fidèles avaient pu entrer dans le lieu de culte pour assister à la messe de 10 h. Une première depuis le mois de mars, mais avec quelques modifications à cause de la pandémie.

À l'entrée, l'eau bénite était remplacée par du désinfectant et plusieurs sections de bancs étaient fermées pour accueillir 50 personnes seulement, comme le gouvernement l’exige.

La plupart des gens attendaient ce retour avec impatience.

J’avais tellement hâte moi, on regardait la messe à la télévision mais ce n’est pas pareil dans notre église, raconte une paroissienne.

Je suis bien content, car venir à la messe pour moi c’est une relaxation , confie un fidèle.

Un panneau précise qu'une section d'une église est fermée.

Plusieurs sections de l'église avaient été fermées pour respecter les règles d'hygiène en vigueur.

Photo : Philippe L'Heureux

En 45 minutes, toutes les places disponibles étaient prises. Une douzaine de personnes n’ont d’ailleurs pas pu entrer pour participer à la messe.

Durant la célébration, j'ai mis l'accent sur la 51e personne, la personne qui voulait rentrer mais elle est tombée sur une porte fermée. Cette célébration, c'était sur l'accueil alors ça me faisait mal de voir des personnes refusées.

L'abbé Azarias Fortin

Durant la messe, certaines habitudes ont changé, notamment pendant la communion, tous portaient un masque.

Un homme dépose une pièce de monnaie dans un panier.

Les paroissiens doivent se plier aux consignes visant à limiter la propagation du coronavirus.

Photo : Philippe L'Heureux

Selon le site Internet du diocèse de Chicoutimi, des cérémonies étaient prévues dimanche à Desbiens, Hébertville, Saint-Nazaire ainsi que dans certaines églises d'Alma, de Jonquière et de Métabetchouan-Lac-à-La-Croix.

Reprise des célébrations

Les funérailles ou autres célébrations peuvent également reprendre, mais elles devront se tenir avec des assemblées réduites.

Certaines mesures sont en place depuis plusieurs jours déjà.

D'après le reportage de Philippe L'Heureux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Croyances et religions