•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

15 ans, et en route vers l'université

Lina Alqadi est la plus jeune diplômée de l'École L'Odyssée, à Moncton, cette année.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Lina Alqadi, de Moncton, au Nouveau-Brunswick, vient de franchir les portes de son école secondaire pour la dernière fois.

La semaine dernière, elle recevait son diplôme d’études secondaires de l’École L’Odyssée.

Comme ses camarades, elle a enfilé toge et chapeau pour la photo officielle et reçu son diplôme des mains de la direction.

Un parcours classique, à une exception près : à 15 ans, Lina a obtenu son diplôme d'études secondaires deux ans avant la date prévue.

Une adolescente devant une maison.

Lina Alqadi, 15 ans

Photo : Radio-Canada

Au fil de son parcours scolaire, elle s’est fait remarquer par ses enseignants, qui lui ont proposé à quelques reprises de changer d'année.

L’adolescente a sauté son premier semestre de la 8e année ainsi que celui de sa 9e année. Elle a aussi été promue en mathématique de 10e année un an à l'avance.

Un défi qu’elle a accepté comme une nouvelle aventure.

Ce n’était pas aussi facile que j’aimerais le dire, avoue Lina Alqadi, mais je suis vraiment contente d’avoir pu sauter deux ans, parce que je suis devenue une meilleure personne, honnêtement.

J’ai l’impression que j’ai pu travailler plus fort, développer plusieurs nouvelles habiletés alors à la fin j’ai pu trouver de nouvelles solutions et surmonter cela, dit-elle.

Une adolescente devant le bâtiment de l'école secondaire.

À 15 ans, Lina Alqadi a reçu son diplôme de l'École L'Odyssée, à Moncton.

Photo : Radio-Canada

En plus d’étudier d’arrache-pied pour avancer en deuxième vitesse et rattraper ses collègues plus vieux, Lina a dû se créer un nouveau groupe d’amis.

Je suis devenue une personne plus sociale, plus ouverte à essayer de nouvelles choses. J'ai aussi réalisé que je pouvais être une personne très résiliente et que je peux travailler très fort, se réjouit la jeune femme.

Lina profite maintenant de son dernier été avant l’université, qu’elle entame en septembre.

Elle veut maintenant commencer en septembre le programme préparatoire des sciences de la santé (diplôme en sciences de la santé, ou DSS) de l’Université de Moncton.

En espérant être par la suite médecin, précise-t-elle.

Une famille souriante devant une maison.

Lina Alqadi, deuxième à partir de la gauche, et sa famille.

Photo : Radio-Canada

Son frère, Mohammed Alqadi, entame justement ses études en médecine... à 17 ans!

En tant que grand frère, j’étais vraiment fière de voir ma petite soeur s’y rendre, dit-il.

Lina ne sera peut-être pas la dernière à suivre ce parcours précoce, puisque deux petites soeurs font aussi partie de la famille.

D'après le reportage de Rose St-Pierre

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Nouveau-Brunswick

Éducation