•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le mairesse de Cornwall évoque une « pression incroyable » en tant que dirigeante noire

Bernadette Clement a été élue mairesse de Cornwall.

Bernadette Clement s'exprime sur le fait d'être une mairesse noire, alors que le Canada affronte son histoire de racisme systémique.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La mairesse de Cornwall, Bernadette Clement, a évoqué dans une émission radio de CBC la pression de devoir être « parfaite » alors que le Canada affronte son histoire de racisme systémique.

Bernadette Clement se souvient de l'époque où sa sœur était appelée tante Jemima au secondaire. L'insulte était une référence à la figure stéréotypée d'une nounou noire qui avait été la mascotte d'une marque PepsiCo de mélanges à crêpes et de sirop pendant plus d'un siècle.

Lorsque la société a annoncé la semaine dernière le retrait de ce personnage, Mme Clement — qui serait la première femme noire à occuper le poste de maire d'une municipalité de l'Ontario — a contacté sa sœur et a fondu en larmes.

Illustration à partir d'une photo de Bernadette Clément.

Bernadette Clément, mairesse de Cornwall.

Photo : Radio-Canada / Camile Gauthier

C'était frais, comme si [l'incident] s'était produit hier, a-t-elle déclaré à l’émission All In A Day à l'antenne de CBC.

Nous voici, des femmes qui ont réussi et qui ont bénéficié de toutes sortes de choses différentes dans la vie [et pourtant] nous pouvions toujours nous en souvenir avec une telle acuité, a-t-elle déclaré. Et nous souvenir de la douleur.

Alors que le Canada se questionne sur son propre racisme systémique après la mort de George Floyd, un homme de Minneapolis, aux mains de la police, Bernadette Clement réfléchit à son propre rôle, à la fois en tant qu'élue et femme noire dans une communauté à prédominance blanche.

Sa présence lors d’une manifestation à Cornwall

Cornwall a organisé sa propre manifestation contre le racisme à l’encontre des Noirs plus tôt ce mois-ci, et Mme Clement a distribué des masques aux gens dans la foule et marché côte à côte avec le chef de la police de la ville.

Elle se souvient avoir raconté à ceux qui s'étaient réunis comment son père, qui a immigré au Canada de Trinité-et-Tobago, avait fait face au racisme en tant que nouveau venu.

Mais il avait également des alliés qui ont pris des mesures concrètes pour l'aider à établir une nouvelle vie, a déclaré Mme Clement.

Alors que d'autres personnes dans la manifestation partageaient des histoires plus récentes de racisme dans la ville d'environ 50 000 habitants, la mairesse dit avoir eu l'impression d'avoir été propulsée 40 ans en arrière.

[Je pensais], comment est-il possible que ces jeunes femmes entendent et vivent les mêmes choses que moi? N'avons-nous pas bougé? "

Bernadette Clement, mairesse de Cornwall

Elle a également senti que la foule écoutait les histoires racontées ce jour-là.

Ils ont été choqués par certaines choses qu'ils entendaient, mais ils voulaient créer du lien, a déclaré Mme Clement. On dirait que des alliés veulent vraiment nous aider à assumer ce fardeau. C'est différent cette fois.

Je ressens une pression incroyable

Bernadette Clement, qui a précédemment été conseillère municipale à Cornwall et s'est présentée deux fois localement sous l’étiquette libérale aux élections fédérales de 2011 et 2015, a déclaré être entrée en politique parce qu'elle estimait que la représentation était — et demeure — importante.

Bernadette Clément, la mairesse de Cornwall signe des papiers assise à une table.

Bernadette Clément est devenue la première femme noire est élue à la tête d’une ville en Ontario.

Photo : Radio-Canada

Elle affirme qu'elle voulait être en mesure de montrer aux jeunes femmes qu'être un dirigeant fait partie de ce que les femmes peuvent et doivent faire.

Depuis son élection à la mairie de Cornwall en 2018, Mme Clement a déclaré qu'elle se sentait responsable d'aider à créer un changement pour les Noirs, en particulier les femmes noires.

Je ressens une pression incroyable. Je ressens la pression d'être la mairesse parfaite, même si je sais que ce n'est pas possible.

Bernadette Clement, mairesse de Cornwall

Elle espère également que d'autres dirigeants noirs seront élus dans leurs communautés.

Je ne veux pas être la seule. Je ne veux pas être l'une des rares, a-t-elle déclaré. Je veux faire partie des groupes de personnes qui représentent notre communauté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique municipale