•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les salles de cinéma de l'Abitibi-Témiscamingue rouvrent début juillet

Le cinéma d'Amos

Le cinéma d'Amos ouvrira le vendredi 3 juillet. (ARCHIVES)

Photo : Radio-Canada / Émélie Rivard-Boudreau

Radio-Canada

Les salles de cinéma de la région se préparent tranquillement à reprendre leurs activités.

Dès la semaine prochaine, le cinéma d'Amos va recevoir ses premiers clients. La propriétaire Joane Savoie se réjouit d'avoir pu reprendre tous ses employés.

L’entreprise a mis en place plusieurs mesures pour respecter les règles d’hygiène et de distanciation physique.

Entre autres, il y a l'obligation de limiter à 50 le nombre de personnes admises en salle.

C'est moins de la moitié de la capacité des salles d’Amos, explique la responsable.

Ce n’est pas un ratio habituel, sauf qu’étant donné qu’il n’y a pas de nouveautés qui sortent avant le 10 juillet, nous, pour la première semaine, on n'a aucun problème avec ça, dit-elle.

Aussi, nous normalement, on n'est pas ouverts en après-midi, et là on va ajouter un après-midi de projection pour permettre à plus de gens de venir au cinéma s'ils ne peuvent pas venir en soirée. C’est sûr que 50 personnes par salle, en payant nos employés, l’entretien des machines, les fournitures, c'est sûr que les premières semaines vont être difficiles, mais après ça, ça va rentrer dans l’ordre, ajoute Johane Savoie.

Du côté du cinéma Paramount de Rouyn-Noranda, les salles seront limitées à près de 30 % de leur capacité.

Le propriétaire Pierre Gaudreault affirme que les cinéphiles de la région sont nombreux à attendre la réouverture des salles sombres.

Il reconnaît par contre que les finances des entreprises vont souffrir cette année.

C'est sûr qu'à la fin de notre année, au 31 décembre, quand on va faire retour sur 2020, ça va être écrit à l'encre rouge.

Pierre Gaudreault

C'est sûr et certain que personne ne va faire de profit pour 2020. Mais je dirais qu'à partir du mois de décembre, on va commencer à sentir les effets de la reprise, espérons qu'il n'y aura pas eu de deuxième vague ou qu'elle sera derrière nous. Et qu'on pourra envisager l'avenir sous des cieux plus cléments, explique Pierre Gaudreault.

L'ouverture des cinémas de Rouyn-Noranda, de Val-d'Or et de Ville-Marie est prévue le vendredi 3 juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Cinéma