•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ACFR heureuse de la construction d’une nouvelle école francophone à Regina

Le logo de l'Association canadienne-française de Regina (ACFR)

L’Association canadienne-française de Regina a aussi annoncé un nouveau membre au sein de son conseil d'administration.

Photo : ACFR

Radio-Canada

L’Association canadienne-française de Regina (ACFR) se réjouit de l’annonce du gouvernement de la Saskatchewan de construire une nouvelle école primaire francophone à Regina dont le projet a été confirmé le 23 juin.

L’ACFR souligne que cette annonce permettra de combler dans les prochaines années le manque d’espaces scolaires de qualité et d’offrir des infrastructures scolaires équivalentes à celle de la majorité.

Selon l'organisme communautaire, l’école est un vecteur important de valorisation, de transmission et d’épanouissement de la langue française et de la culture francophone auprès de nos jeunes.

L’ACFR explique également que les communautés fransaskoises de Saskatoon et de Prince Albert ont aussi besoin d’une nouvelle école.

Dans le cadre d’une entente signée, le gouvernement s’est engagé à construire trois nouvelles écoles francophones d’ici 2025. Les communautés ciblées par l’entente étaient Regina, Prince Albert et Saskatoon.

De nouveaux visages

Par ailleurs, l’Association canadienne-française de Regina a annoncé un nouveau membre au sein de son conseil d’administration. Christiane Soucy succède à Simon Desjardins à titre de secrétaire. L’organisme souligne que Mme Soucy a une implication de longue date au sein de la communauté fransaskoise de Regina.

De plus, Claire Laprade quitte le poste de coordonnatrice de l’ACFR. Depuis quelques jours, Gladys Laure Madjouo est en formation pour devenir la nouvelle coordonnatrice de l’organisme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Associations francophones