•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le coût des loyers grimpe à Rimouski

Un immeuble à logements face à une rue à Rimouski.

Des logements à Rimouski

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Laurie Dufresne

Une enquête menée par le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) révèle qu'un logement de quatre pièces et demie coûte en moyenne 733 $ à Rimouski.

Bien loin des 1317 $ payés en moyenne pour un logement de mêmes dimensions à Montréal, Rimouski dépasse tout de même largement certaines grandes villes en région. Pour un logement de quatre pièces et demie, il en coûte 674 $ à Sorel-Tracy ou encore 626 $ à Trois-Rivières.

Pour en arriver à ses conclusions, le RCLALQ a analysé près de 250 annonces de logements sur Kijiji, du 21 février 2020 au 27 mai 2020.

Loyer moyen des logements à louer à Rimouski

  • Studio : 515 $
  • 3 et ½ : 570 $
  • 4 et ½ : 733 $
  • 5 et ½ et plus : 873 $

Source : Enquête sur le prix des logements à louer au Québec (RCLALQ)

L'enquête visait entre autres à démontrer que les données de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), qui fixent la plupart des subventions au loyer, ne sont pas représentatives de la réalité.

Selon la SCHL, pour tous les marchés qui se situent sous un taux d'inoccupation des logements locatifs de 3%, on se retrouve en pénurie de logements. Donc oui, on est mieux qu'ailleurs au Québec. Mais c'est parce qu'ailleurs au Québec, ça va très mal. Ça ne veut pas dire que ça va bien à Rimouski.

Une citation de :Alexandre Cadieux, intervenant au Comité logement Rimouski-Neigette

Alexandre Cadieux, intervenant au Comité logement Rimouski-Neigette, soutient que le taux d'inoccupation est passé de 3,7 à 2,6 % en un an à Rimouski. Cela pourrait entraîner une flambée des prix encore plus importante à l'avenir.

On regarde la façon dont ça a évolué à Rimouski, et on a peur que dans les prochaines années, on se dirige vers une situation semblable à des villes comme Saint-Hyacinthe, Val-d’Or, Saint-Jérôme ou Lévis qui sont dans des situations beaucoup plus difficiles que nous présentement, explique Alexandre Cadieux.

Des maisons en rangée le long d'une rue.

Logement social à Rimouski.

Photo : Radio-Canada

Doit-on tenir un registre des loyers?

Le Comité logement Rimouski-Neigette, ainsi que plusieurs autres regroupements similaires au Québec, demande entre autres un registre public des loyers.

Quand on signe un bail, l’ancien propriétaire a l’obligation d’inscrire l’ancien prix payé. Malheureusement, on voit trop souvent des baux avec l’information manquante. Ou même si le prix est indiqué, comment peut-on le contre-vérifier?, plaide le porte-parole du RCLALQ Maxime Roy-Allard.

Si on ajoutait le prix du loyer dans le relevé 31, on aurait pratiquement du jour au lendemain un registre québécois à faible coût. Il serait entretenu automatiquement, parce que les propriétaires doivent le remplir chaque année.

Une citation de :Maxime Roy-Allard, porte-parole du RCLALQ
Maxime Roy-Allard répond aux questions d'un journaliste dans une rue résidentielle.

Maxime Roy-Allard, porte-parole du RCLALQ

Photo : Radio-Canada

Ces regroupements réclament également l'instauration d'un contrôle obligatoire des loyers qui forcerait les propriétaires à suivre les recommandations de hausses de loyer publiées chaque année par la Régie du logement.

Il faut qu’on permette aux investisseurs de rendre la location attrayante. Parce qu’en ce moment, les investisseurs et les constructeurs font des condos, et autre chose que les immeubles à revenus. Donc on se retrouve effectivement avec une pénurie.

Une citation de :Jean-Olivier Reed, porte-parole de l’APQ

Ces suggestions sont d’emblée rejetées par l’Association des propriétaires du Québec (APQ). La loi actuelle est déjà suffisante. Elle protège adéquatement les locataires. [...] Ce n’est pas en créant un registre qu’on va améliorer l’offre de logements, indique Jean-Olivier Reed, porte-parole de l’APQ.

À ce jour, les demandes du RCLALQ sont toujours restées lettre morte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !