•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre jours sans nouveau cas d’infection en Atlantique

Seul le Nouveau-Brunswick signale des cas actifs.

Un homme aux cheveux gris et portant des lunettes a le bas du visage recouvert d'un masque.

Un homme portant un masque en public.

Photo : Reuters / Kai Pfaffenbach

Radio-Canada

Pour la quatrième journée consécutive, aucun nouveau cas d’infection par le coronavirus n'est signalé dans les provinces de l’Atlantique.

Il s'agit de la plus longue période sans nouveau cas pour cette région depuis le début de la pandémie.

9 cas actifs au Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick est la seule province qui compte des cas actifs de Covid-19, avec neuf personnes atteintes, quatre de moins que la veille. Deux patients étaient hospitalisés samedi, dont un aux soins intensifs.

La Nouvelle-Écosse indique samedi n’être au courant d’aucun cas actif de la maladie pulmonaire. Aucune infection n’a été dépistée dans cette province maritime depuis le 9 juin.

Terre-Neuve-et-Labrador ne signale aucun nouveau cas depuis 30 jours consécutifs. À l'Île-du-Prince-Édouard, le bilan est à zéro depuis le 8 mai.

Vendredi, la Nouvelle-Écosse a annoncé la levée de nombreuses restrictions. Les restaurants et les bars peuvent désormais fonctionner à 100 % de leur capacité et de grands rassemblements, sous conditions, peuvent être organisés.

Au Nouveau-Brunswick, la région du Restigouche est retournée vendredi à la phase jaune du déconfinement, rejoignant l’étape à laquelle se trouvait le reste de la province. C’est donc pour Campbellton et les environs un retour à l’assouplissement des mesures de santé publique qui prévalaient avant l’apparition d’une série de cas de Covid-19 à la fin du mois de mai.

La région atlantique formera dès vendredi prochain, 3 juillet, une bulle régionale qui permettra aux résidents de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, de Terre-Neuve-et-Labrador et de l'Île-du-Prince-Édouard de voyager d’une province à l’autre sans devoir s’isoler pendant 14 jours à leur arrivée.

Les autres provinces et territoires du Canada sont pour le moment exclus de cette bulle atlantique . Des voix réclament cependant une bulle régionale entre le Nouveau-Brunswick et la Gaspésie, et une ouverture de l'Atlantique au reste du Canada ne serait pas impossible en juillet.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Nouvelle-Écosse

Santé publique