•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des forfaits vers l’Abitibi-Témiscamingue en vente à adapter en raison de la pandémie

Le T.E Draper est l'un des attraits du Témiscamingue.

Le T.E Draper est l'un des attraits du Témiscamingue, mais demeure fermé cet été en raison de la pandémie. (archives)

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Des forfaits Explore Québec sur la route pour relancer l’industrie touristique dans les régions n’étaient pas tout à fait à l’image de la situation actuelle au moment de leur mise en vente plus tôt cette semaine.

Vendredi, un voyagiste a retiré temporairement les offres pour toutes les régions du Québec, excepté Charlevoix, afin de réévaluer ses forfaits. En Abitibi-Témiscamingue, des lieux touristiques inclus ou suggérés dans les forfaits sont fermés pour l’été.

Des forfaits annoncés en 2019 pour faire voyager les touristes en avion ont été adaptés sur la route au mois de juin et d’autres ont été créés en quelques jours. Des forfaits de groupes se vendent maintenant individuellement chez certains voyagistes.

Plus tôt cette semaine, des touristes pouvaient acheter un forfait pour une visite du T.E. Draper à Angliers ou du Puits municipal à Amos. Or, en raison de la COVID-19, ces lieux sont fermés pour l’été.

Mis au fait par Radio-Canada, Voyages Gendron a retiré vendredi des forfaits Explore Québec pour faire ses devoirs. Il y a eu une erreur pour le forfait en Abitibi et on a décidé de dire “bon, on va prendre un petit recul et on va tout réordonner nos forfaits“ et d’ici 24 à 48 heures, ce sera de retour en ligne et on pourra être sûr que ce qui est vendu au client sera exactement ce qu’il va recevoir au niveau des activités, répond Marc-Olivier Gagné, directeur du développement du numérique et marketing. Il précise que les forfaits en autobus représentent aussi un défi.

Jonathan Guay, conseiller politique au cabinet de la ministre du Tourisme, explique que les voyagistes et les forfaitistes qui déposent au programme revalident également les différents forfaits avec chaque attrait participant. C’est dans leur pratique d’affaires. [Ils] ont la responsabilité de s'assurer que les prestataires de services sont ouverts lors du voyage du client ou au moment où le produit est consommé, mais évidemment, c’est très évolutif.

La direction de Groupe voyage Québec confirme aussi vouloir réviser les textes, comme la description de Rouyn-Noranda, qui met de l’avant ses nombreux festivals ou la suggestion de visite d’un rucher à St-Marc-de-Figuery. Ce type de visite n’est pas possible cet été en raison de la distanciation physique difficile à respecter dans la charrette qui mène au rucher, selon le propriétaire de la Miellerie de la Grande Ourse. Il invite toutefois les touristes à passer à la boutique pour se procurer des produits régionaux et apercevoir quelques abeilles.

Les entreprises touristiques et lieux d’hébergement qui font partie des forfaits doivent aussi fournir un document pour indiquer qu’ils respectent les mesures sanitaires imposées par le gouvernement.

Plusieurs affirment ne pas avoir reçu cette demande au moment de l’annonce de la mise en vente des forfaits par le ministère du Tourisme. Des entrepreneurs de la région déplorent ne pas avoir été contactés au cours des dernières semaines. C’est fin qu’ils pensent à nous, je trouve ça super qu’on ressorte du lot, mais peut-être nous aviser de leurs plans, ce serait bien chouette, réagit Marie-Jo Morin, propriétaire de l’Auberge Eugène à Ville-Marie.

Marilyn Désy, directrice générale à l’Agence Réceptives et Forfaitistes du Québec, ARF-Québec, rappelle que ce sont les voyagistes qui décident du contenu des forfaits. La meilleure façon de procéder, c’est que le client va de toute façon appeler l’agence et à ce moment-là, l’agence va monter avec le client le meilleur forfait possible en fonction des différentes ouvertures d’établissement, si elles sont fermées, de s’assurer de remplacer l’établissement par d’autres qui correspondent au choix du client, dit-elle.

Une capture d'écran d'un site web montre une dizaine de choses incluses dans un forfait touristique.

Ce forfait offrait une visite du hangar du T.E. Draper, qui est fermé cet été. Il a été retiré pour correction depuis.

Photo : Capture d'écran

L’équipe de Tourisme Abitibi-Témiscamingue aide aussi à transmettre l’information. Nous avons offert notre aide aux voyagistes concernés afin de les aider à avoir un portrait évolutif juste du tourisme dans notre région et qu’ils puissent offrir des forfaits alléchants et fidèles à la réalité régionale, répond Stéphanie Lamarche, directrice principale orientations stratégiques, affaires corporatives.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Tourisme