•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Obstétrique à Dolbeau-Mistassini : surtout un manque d'infirmières, dit le CIUSSS

L'hôpital de Dolbeau-Mistassini.

Il n'y aura pas de services offerts en obstétriques et en pediatrie cet été à l'hôpital de Dolbeau-MIstassini.

Photo : Radio-Canada

La direction du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean réitère que la suspension des services d'obstétrique et de pédiatrie à l'hôpital de Dolbeau-Mistassini est due à un manque de personnel, particulièrement d'infirmières.

Celles-ci sont difficiles à recruter, selon le CIUSSS, qui admet aussi que des infirmières de l'hôpital de Dolbeau-Mistassini ont été réaffectées à d'autres centres hospitaliers de la région en raison de la pandémie.

La période de vacances est toujours une période difficile, puisque le personnel prend des vacances et pour le CIUSSS, c'était une priorité de pouvoir accorder ces vacances, a expliqué Joëlle Savard, porte-parole du CIUSSS. Donc, nous, on se laisse l'été pour analyser un peu la situation parce que oui il y a la période vacances, mais il y a aussi toute la situation reliée à la pandémie de COVID-19 qui fait en sorte qu'on a aussi du personnel encore mobilisé dans les services de la COVID-19, donc moins disponible pour les services réguliers.

Quant à savoir si l'obstétrique et la pédiatrie seront rouvertes à la fin de la période estivale, aucune garantie ne peut être donnée pour le moment. On laisse passer la période estivale et par la suite, il va y avoir une évaluation et on saura où on en sera à l'automne, a-t-elle poursuivi.

La suspension du service a été annoncée via un communiqué envoyé mardi. Elle a beaucoup fait réagir à Dolbeau-Mistassini, où l'ancien maire de Dolbeau-Mistassini et député fédéral, Richard Hébert, avait déploré que le côté humain ne pesait pas lourd lorsque de telles décisions sont prises. Il déplorait aussi que la population de ce secteur de la région était souvent moins bien servi, un discours souvent tenu par son successeur à la mairie, Pascal Cloutier.

L'unité d'obstétrique de l'hôpital de Dolbeau-Mistassini avait aussi été fermée au plus fort de la crise de la COVID-19, à la fin du mois de mars. Elle n'a ouvert de nouveau qu'au début du mois de mai.

Avec des information de Jean-François Coulombe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !