•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections de Saskatoon : Rob Norris officialise sa candidature et critique Charlie Clark

Rob Norris, lors d'une entrevue, qui répond aux questions du journaliste.

Rob Norris avait prévu faire une annonce officielle à propos de son intention de se porter candidat à la mairie de Saskatoon au début de l'année, mais elle n'a pas eu lieu en raison de la pandémie de COVID-19.

Photo : CBC

L’ancien député du Parti saskatchewanais Rob Norris a officialisé jeudi sa candidature en vue des élections municipales qui se tiendront à Saskatoon cet automne. Il critique au passage le maire actuel, Charlie Clark, en disant que celui-ci a « complètement échoué » dans sa tentative de rendre la ville plus sécuritaire.

Dans un discours qui marquait le début de sa campagne, Rob Norris a assuré la population qu’il ferait de la sécurité sa priorité absolue s’il est élu à la mairie le 9 novembre.

Il reproche, entre autres, à Charlie Clark d’avoir été trop passif sur ce front depuis son élection, à tel point que les entreprises se demandent si elles veulent continuer de faire des affaires à Saskatoon.

Rob Norris a affirmé que les habitants de la ville se souviendront du bilan de Charlie Clark pour les mauvaises raisons à cause des montants records d’incendies criminels, des meurtres, des crimes violents et des nombreuses familles en difficulté .

Charlie Clark n'a absolument pas réussi à assurer la sécurité de cette ville.

Rob Norris, candidat à la mairie de Saskatoon

De son côté, Charlie Clark n’a toujours pas confirmé s’il comptait se présenter de nouveau comme candidat aux élections municipales.

Dans une déclaration faite à CBC/Radio-Canada peu avant le discours de Rob Norris, le maire de Saskatoon a dit que, pour le moment,il concentrait tous ses efforts pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

J’annoncerai mes intentions plus tard, a indiqué Charlie Clark.

Choc des idées

Selon Rob Norris, la population de Saskatoon a besoin de nouveaux yeux et de nouvelles idées à l’Hôtel de Ville .

Le candidat à la mairie est d’avis que les décisions de Charlie Clark au sujet de l’augmentation des impôts fonciers en 2020 et en 2021 ne sont pas appropriées et que la Ville devrait privilégier des cycles budgétaires d’une seule année afin d’être plus flexible en cas de périodes économiques plus difficiles.

Rob Norris est aussi en désaccord avec le plan environnemental de Charlie Clark, qui prévoit des investissements de 19 milliards de dollars afin de réduire de 80 % les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2050. Il estime qu’un tel projet est difficile à vendre aux contribuables.

M. Norris ajoute qu'il n’a pas l’intention de réduire le financement des services policiers.

Dans un communiqué publié après le discours de Rob Norris, Charlie Clark a souligné que les quatre mois restants avant les élections donneront beaucoup de temps pour aborder des questions spécifiques .

Le maire de Saskatoon, Charlie Clark, s'adresse aux membres des médias.

Le maire de Saskatoon, Charlie Clark, dit qu'il veut que le budget pour 2018 reflète les besoins des habitants.

Photo : Radio-Canada

Un appui important

Déjà, Rob Norris peut compter sur l’appui de l’ancien premier ministre saskatchewanais Brad Wall, qui n’a pas tardé jeudi à dire quelques bons mots au sujet de son ancien collègue : Rob [Norris] était un député qui travaillait dur et un membre efficace du Cabinet. Il a toujours défendu les intérêts des gens de Saskatoon. Il semble être un excellent choix comme maire.

Avec les informations de Guy Quenneville

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !