•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’APF dévoile les lauréats des Prix d’excellence de la presse francophone 2020

Une pile de journaux.

L'Association de la presse francophone représente une vingtaine de journaux en milieu minoritaire au Canada.

Photo : iStock

L’Association de la presse francophone (APF) a dévoilé les lauréats des Prix d’excellence de la presse francophone 2020 lors d’un gala virtuel jeudi soir. Parmi les gagnants : le journal saskatchewanais L’Eau vive remporte le prix du journal de l’année.

Les gagnants ont été présentés lors d’un « Anti-Gala » animé par le magicien Éric Leclerc sur Facebook et YouTube, COVID-19 oblige.

La vidéo de l’Anti-Gala reste disponible sur les pages Facebook et YouTube de l’APF, indique un communiqué de presse.

L'APF est le réseau pancanadien de journaux francophones en situation minoritaire.

Voici les lauréats de 2020 :

  • Journal de l’année : L’Eau vive (Saskatchewan).
  • Prix d’excellence générale Antidote pour la qualité du français : L’Express (Toronto).
  • Prix d’excellence générale pour la qualité graphique du journal : Le Droit (Ottawa).
  • Prix d’excellence générale pour la rédaction journalistique : L’Aurore boréale (Yukon).
  • Prix d’excellence générale pour l’article d’actualité de l’année : Acadie Nouvelle (Nouveau-Brunswick), pour l’article Les centres d'appels, pas pour tout le monde signé par Cédric Thévenin.
  • Prix d’excellence pour l’article en arts et culture de l’année : L’Eau vive, pour l’article Une famille canadienne-française au cœur d’un roman historique signé par Marie-Lou Bernatchez.
  • Prix d’excellence pour l’article communautaire de l’année : (Ex æquo) Agricom (Ontario) pour l’article L'aquaponie dans votre assiette! signé par Roxanne Lormand et Le Gaboteur (Terre-Neuve-et-Labrador) pour l’article Fonder une famille loin de sa famille signé par Marilynn Guay Racicot.
  • Prix d’excellence pour l’éditorial de l’année : La Liberté (Manitoba), pour l’éditorial Faut-il commémorer par cohérence ou par caprice signé par Michel Lagacé.
  • Prix d’excellence la Une de l’année : L’Eau vive.
  • Prix d’excellence pour la photographie de l’année : Le Voyageur (Nord de l’Ontario), pour la photographie Aussitôt arrivée, aussitôt repartie (saison des éphémères à North Bay) signé par Éric Boutilier.
  • Prix d’excellence pour l’annonce maison de l’année : La Liberté, pour l’annonce maisonPluri-elles – inclusion conçue par Véronique Togneri
  • Prix d’excellence pour le cahier spécial de l’année : La Voix acadienne (Île-du-Prince-Édouard).
  • Prix d’excellence pour le projet spécial de l’année : Le Gaboteur.
  • Prix d’excellence pour la meilleure présence numérique : Acadie Nouvelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !