•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Finissants fransaskois 2020 : Yann Sangaré

Vitrine finissants 2020 saskatchewan

À l'occasion de la fin de l'année scolaire, Radio-Canada Saskatchewan vous présente le portrait de Yann Sangaré.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lauzon

Radio-Canada

Né en Côte d’Ivoire, Yann Sangaré a mis les pieds en Saskatchewan au mois d’août 2018. Parents et professeurs soulignent sa grande maturité, son sens du respect et de la responsabilité, son entregent, sans oublier son énergie et son sourire contagieux. À 17 ans, il termine cette année son parcours au secondaire à l’École Père Mercure, à North Battleford.

Photo de finissant avec la toge et le chapeau.

Yann est finissant à l’École Père Mercure, à North Battleford.

Photo : Radio-Canada

Ton plus beau souvenir du secondaire?

Quand j’étais à l’école à Gatineau, j’avais un cours de mathématiques. Les deux premières étapes, j’ai échoué, j’étais en difficulté. Il fallait que j’augmente ma note d’un minimum de 15% lors de la prochaine étape, sinon j’allais échouer mon année en mathématiques. En troisième étape de l’année scolaire, j’ai réussi à augmenter ma note de 30%. J’étais en mission et je l’ai réussie!

Ce qui distingue ton école des autres?

Je suis le seul finissant cette année. Je fais tous mes cours à distance. 

Ton cours préféré?

Les mathématiques. Je suis passionné par les chiffres. Au début, je n’étais pas tellement bon, mais je commence à m’améliorer, à aimer! Quand je suis dans mes cours de mathématiques, je me sens dans mon élément. Je suis heureux!

Ton professeur favori?

M. Gaston Dubé, je l’aime bien. Il explique bien, il enseigne bien, il fait des blagues!

Quelque chose ou quelqu’un qui t’a aidé à passer à travers les moins bonnes journées au cours des dernières années?

Mes parents, définitivement. Ils m’ont beaucoup aidé.

Quelques mots pour Yann de la part de sa mère, Mireille Grahouan, de son père, Adama Sangaré, et de son enseignant, Gaston Dubé.

Ton plus grand accomplissement à l’école secondaire?

Quand j’ai reçu une mention d’honneur pour mon cours d’histoire en 2017. Je ne m’y attendais pas. Je croyais que c’était une blague! C’était bien, j’étais devant mes amis, ils étaient là, à me regarder… Certains riaient, d’autres se demandaient pourquoi ce n’était pas eux qui recevaient cette mention! Mon père a enseigné l’histoire et la géographie, alors depuis que je suis petit, je suis dans les livres, dans l’histoire. C’est en moi, c’est une partie de moi!

Tes plans après le secondaire? Ton futur métier?

Je vais aller à l’Université de Regina, étudier en administration des affaires. Plus tard, j’aimerais travailler avec les chiffres, dans les finances.

Ce que tu as appris sur toi au cours de ton parcours?

Un bon exemple, c’est comment j’ai réussi à changer mes notes en mathématiques lorsque j’avais 14 ou 15 ans. Je ne jouais plus, je ne sortais plus. J’étudiais, je révisais. Alors j’ai appris que lorsque je travaille fort, il y a toujours un résultat.

Ton plus grand rêve actuellement?

J’ai vu le vol SpaceX dernièrement à la télé… J’aimerais bien voyager dans l’espace, aller sur la lune.

Un album de photos illustrant le parcours de Gabrielle au secondaire.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Yann aime particulièrement les cours de mathématiques.

Photo : Radio-Canada

Si tu étais un animal, lequel serais-tu et pourquoi?

Un lion ou un tigre, parce que j’aime les animaux qui sont rapides, imposants. J’aime montrer que je suis en supériorité, j’aime traîner en groupe, montrer que je suis leader.

Si tu étais coincé sur une île déserte, quelles sont les trois choses que tu souhaiterais avoir avec toi?

J’amènerais un ami qui n’a peur de rien. Peut-être mon ami Razine, qui n’a pas peur de quoi que ce soit! Si on croise un animal, il serait devant et moi derrière! J’amènerais aussi une épée pour me protéger et un sac de couchage.

Si tu devais manger la même chose pour le reste de ta vie, qu’est-ce que ce serait?

Du poulet et du riz.

Finissants fransaskois 2020

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Jeunesse