•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Côte-Saint-Luc, le port du masque est obligatoire dans les espaces publics intérieurs

Le règlement s'applique dans les lieux publics fermés.

Une femme portant un masque désinfecte les mains d'un client qui, lui aussi, porte un masque.

Les commerces devront également imposer de mesures de désinfection et de distanciation physique.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

La Ville de Côte-Saint-Luc, dans l'ouest de l'île de Montréal, imposera dès le 1er juillet le port du masque obligatoire dans les espaces publics intérieurs. C'est la première municipalité à prendre une telle mesure au Québec pour lutter contre la pandémie de COVID-19. Et ce règlement semble faire l'unanimité.

Le règlement a été adopté début juin, mais le conseil municipal a laissé un mois aux commerçants et résidents pour s'adapter à cette nouvelle mesure sanitaire.

George Spargis, le propriétaire d’un dépanneur, a rendu le port du couvre visage obligatoire depuis deux semaines, bien avant l’entrée en vigueur du règlement.

C'est la meilleure chose, car ce n'est pas fini encore la COVID-19, donc on prend des précautions, dit-il.

Le règlement municipal demande aux propriétaires de commerce de s'assurer que tous les clients portent un masque sous peine d'amende (entre 100 et 500 $).

« Il y a des personnes, des fois des jeunes, qui ne veulent pas porter de masque, mais c'est l'obligation du propriétaire de s'assurer que les gens portent un masque. L'amende c'est contre le propriétaire, contre le commerçant », explique le maire de Côte-Saint-Luc Mitchell Brownstein.

Une exception sera accordée à ceux qui ne peuvent pas porter un masque pour des raisons de santé, comme les personnes avec des problèmes respiratoires.

À quelques jours de son application par la Ville, cette nouvelle mesure sanitaire semble déjà faire l'unanimité. Reste à savoir si d'autres villes québécoises imiteront Côte-Saint-Luc.

Pour l'instant, ailleurs au pays, seule la Ville de Guelph et les comtés de Wellington-Dufferin en Ontario ont légiféré en ce sens.

En date du 25 juin, Côte-Saint-Luc a un total de 2179 cas de COVID-19, soit un peu plus de 8 % de tous les cas à Montréal et plus de 250 décès.

Un groupe de professionnels de la santé a récemment demandé à Québec de rendre le port du masque obligatoire dans les lieux publics fermés, de même que dans les espaces extérieurs où la distanciation physique est difficile à respecter.

Québec n'a pas fermé la porte à l'idée de rendre le port du masque obligatoire.

Précision : 

Le titre a été modifié le 29 juin 2020 afin de préciser que le port du masque est obligatoire dans les espaces publics intérieurs. La photo a également été modifiée, afin de voir des personnes portant un masque à l'intérieur, plutôt qu'à l'extérieur.

Avec les informations de Justine Cohendet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Santé publique