•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Il y a 40 ans, Ô Canada devenait l’hymne national officiel du Canada

Des députés entonnent l'Ô Canada lors de son adoption par la Chambre des communes le 27 juin 1980.

L'Ô Canada est proclamé hymne national officiel du Canada le 1er juillet 1980.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

C’est le 1er juillet 1980 que le gouverneur général du Canada, Edward Schreyer, officialise l’adoption du chant patriotique Ô Canada en tant qu’hymne national canadien.

Une chanson centenaire obtient un nouveau statut

Le plus beau cadeau qu’on puisse se faire les uns aux autres en cet anniversaire du Canada, c’est de proclamer bien haut les uns aux autres notre dévouement, notre amour pour ce pays immense […].

Pierre Elliott Trudeau, premier ministre du Canada, 1er juillet 1980
Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Téléjournal, 1er juillet 1980

Le journaliste James Bamber présente au Téléjournal le 1er juillet 1980 un reportage résumant la cérémonie sur la colline Parlementaire à Ottawa de la proclamation solennelle de la chanson Ô Canada comme hymne national canadien.

Selon le journaliste, 25 000 personnes ont assisté à cette cérémonie.

Le secrétaire d’État et le premier ministre du Canada Francis Fox et Pierre Elliott Trudeau prononcent des discours sur l’importance de la décision.

Il faut rappeler le contexte de l’époque.

Quelques mois plus tôt, un référendum a eu lieu au Québec. Les électeurs ont opté à 40 % pour la souveraineté du Québec et le rejet de la Confédération canadienne.

Le gouvernement fédéral s’empressait donc de promouvoir des symboles qui devraient unir les Canadiens.

En 1980, l'Ô Canada célébrait aussi le 100e anniversaire de sa composition.

Mais avant son adoption comme hymne national en 1980, sa reconnaissance a connu bien des échecs.

Très prisée au Canada français…

En 1880, nombre de gens dans les milieux nationalistes canadiens-français veulent remplacer l'hymne royal britannique et le chant patriotique God Save the Queen et le Maple Leaf for Ever.

Ce sont de facto les hymnes nationaux du Canada.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Hommage à Calixa Lavallée (Les beaux dimanches), 10 décembre 1967

Le 10 décembre 1967, l’émission Les beaux dimanches présente un reportage, Hommage à Calixa Lavallée, retraçant l’histoire de la création de l'Ô Canada.

La musique est jouée pour ce reportage par la pianiste Josephte Dufresne.

Nous vous en présentons un extrait.

Le 24 juin 1880, le musicien Calixa Lavallée et le juge et poète Adolphe-Basile Routhier composent et écrivent la musique et les paroles d’une chanson qui est présentée lors d’un banquet au pavillon des patineurs à Québec.

L’hymne, intitulé Chant national puis Ô Canada, ravit les Canadiens français. L’Ô Canada gagne rapidement en popularité au Québec.

Au Canada anglais, il faut cependant attendre 20 ans pour que l’hymne soit entendu pour la première fois.

Il semble que le chant ait été interprété seulement en 1901 à l’occasion de la visite du futur roi George V au Canada.

La version en langue anglaise la plus admise est celle que Robert Stanley Weir. Elle n'apparaît qu'en 1908.

Mais beaucoup de Canadiens anglais restaient fidèles au God Save the King. Cet attachement ralentit considérablement l’adoption de l’Ô Canada comme hymne national.

… mais qui tarde à devenir hymne officiel du Canada

Le 27 juin 1980, les députés de la Chambre des communes du Canada adoptent à l’unanimité l’Ô Canada comme hymne officiel de la nation.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Reportage, 27 juin 1980

Le journaliste François Perrault, dans un reportage du 27 juin 1980, souligne que ce consentement est l’aboutissement d’un processus ardu.

Depuis 1972, le gouvernement du premier ministre Pierre Elliott Trudeau avait tenté quatre fois de faire proclamer la chanson hymne national.

Dans les années 1960, les gouvernements des premiers ministres John Diefenbaker et Lester B. Pearson avaient aussi proposé de rendre officiel l’usage de l’Ô Canada.

L’opposition féroce des loyaux au God Save the Queen fait échouer ce projet.

Puis certaines paroles de la chanson provoquent de la controverse.

Ces oppositions obligeront le gouvernement Trudeau à consentir à ce qu’un comité parlementaire étudie les paroles de l’Ô Canada avec de possibles révisions.

La dernière modification de l’hymne national canadien a été adoptée en 2018.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Téléjournal, 27 janvier 2016

Comme le rappelle le journaliste Frédéric Arnould dans un reportage au Téléjournal le 27 janvier 2016, cette modification a été proposée par le député d’Ottawa-Vanier Mauril Bélanger.

Le député Mauril Bélanger est très malade et ses jours sont comptés.

Mais il insiste pour présenter à la Chambre des communes un projet de loi.

Ce dernier modifiera l’hymne national canadien afin de reconnaître le rôle des Canadiennes dans la construction du pays.

Le discours du député Mauril Bélanger est d’autant plus émouvant qu’il ne peut plus parler et doit utiliser un synthétiseur de voix pour se faire entendre de ses collègues.

Son projet de loi rencontrera une vive opposition de la part du Parti conservateur. D'ailleurs, Mauril Bélanger ne verra jamais son projet de loi adopté, car il meurt en août 2016.

Après beaucoup d’opposition, le Sénat du Canada adoptera le projet de loi C-210 le 31 janvier 2018 pour y inclure une reconnaissance de la contribution des femmes dans l’histoire du Canada.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.