•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avis d’interdiction d’arrosage levé à Trois-Rivières, Drummondville et Bécancour

Du gazon près d'une rue dans un quartier résidentiel de Trois-Rivières.

Au début de la canicule, il y avait encore des gazons verts à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les Trifluviens peuvent à nouveau arroser leur gazon. La Ville a annoncé jeudi la fin de l’interdiction d’arrosage qui était en vigueur depuis le 17 juin, en raison de la canicule.

La Ville de Trois-Rivières affirme que grâce à l’interdiction d’arrosage, la consommation d’eau par jour a diminué de 15 %. Cela a permis d’assurer les réserves nécessaires en cas d’incendies, peut-on lire dans le communiqué envoyé par la Ville.

Les résidents doivent tout de même suivre le règlement municipal qui encadre l’utilisation de l’eau.

À Trois-Rivières, l’arrosage des pelouses est permis :

  • les jours pairs pour les adresses paires;
  • les jours impairs pour les adresses impaires.
  • entre 19 h à 21 h pour l’arrosage manuel;
  • entre 20 h à 21 h pour l’arrosage automatique;
  • entre 22 h à 23 h pour les systèmes d'irrigation automatique.

La Ville de Bécancour aussi annoncé la levée de l’avis d’interdiction d’arrosage sur l’ensemble de son territoire.

Elle indique que dès les deux premiers jours de l’avis d’interdiction d’arrosage, les réserves d’eau potable de la Ville ont augmenté de 25 %. Actuellement, les réserves sont revenues à la normale.

Vendredi matin, Shawinigan et Nicolet (qui dessert aussi ces six municipalités : Baie-du-Febvre, La Visitation, Saint-Elphège, Sainte-Perpétue, Sainte-Monique et Saint-Zéphirin) faisaient partie des municipalités qui n’avaient pas encore levé l’interdiction d’arrosage.

Les résidents de Drummondville aussi peuvent à nouveau utiliser l’eau pour arroser leur pelouse.

La Ville a levé mercredi l'interdiction d'utilisation extérieure de l'eau potable qui était en vigueur depuis le 17 juin.

Selon la Ville, les températures plus fraîches et les précipitations des derniers jours ont fait en sorte que la consommation d'eau est revenue à son niveau habituel.

La levée concerne également les citoyens des municipalités avoisinantes qui sont raccordées au réseau d’aqueduc de Drummondville, soit Saint-Germain-de-Grantham, Saint-Cyrille-de-Wendover et Saint-Majorique-de-Grantham.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale