•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La maladie de Lyme gagne du terrain en Estrie

Photo non datée d'une tique du U.S. Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

Il est important de savoir comment se protéger des tiques pour éviter notamment d'attraper la maladie de Lyme.

Photo : The Associated Press / James Gathany

Radio-Canada

La maladie de Lyme a fait beaucoup de chemin depuis les dix dernières années en Estrie. Des données dévoilées par la santé publique régionale indiquent que la région est encore la plus touchée par la maladie au Québec.

En 2010, l’Estrie ne dénombrait qu’un seul cas de la maladie, comparativement à 91 cas en 2018 et 203  l'an dernier.

Au total, 501 cas de la maladie ont été déclarés au Québec l’an passé et 305 en 2018.

Que ce soit en nombre de cas ou pour le taux d’incidence, l’Estrie est la région la plus touchée par la maladie.

La région comptait 41,6 cas pour 100 000 habitants en 2019. La Montérégie, la deuxième région la plus touchée au Québec, est loin derrière avec 8,9 cas pour 100 000 personnes.

En 2019, deux réseaux locaux de services (RLS) sur le territoire du CIUSSS se sont démarqués avec un taux d’incidence élevé : la Pommeraie et la Haute-Yamaska. Ces deux régions totalisent 89 % des cas déclarés dans la région l’an passé.

Par ailleurs, le RLS des Sources a été désigné par l’Institut national de santé publique comme étant un nouveau territoire pour lequel un traitement préventif est recommandé. Ceux qui ont été piqués par une tique sur ce territoire peuvent communiquer avec Info-Santé, ou consulter leur médecin ou leur pharmacien.

La santé publique rappelle à tous d’utiliser un chasse-moustiques lors de randonnées, de porter des vêtements longs de couleurs claires et de marcher dans les sentiers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !