•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un sac de sport qui désodorise les vêtements inventé par un ingénieur de Calgary

Aram Razouki s'apprête à lancer son entreprise Dress Fresh en Californie.

Un homme de dos sur un rivage, avec un grand sac de sport noir sur l'épaule.

Aram Razouki a conçu un sac de sport qui élimine les mauvaises odeurs.

Photo : Instagram / Dress Fresh

Radio-Canada

Un sac de sport qui empêche l'équipement et les vêtements sales de puer : trop beau pour être vrai? C'est pourtant exactement ce que promet Aram Razouki, un jeune ingénieur de Calgary qui s'apprête à commercialiser son invention.

Tout le monde sait à quel point les gants de hockey sentent mauvais, lance l'entrepreneur. Ça fonctionne même sur ces gants.

Le sac fonctionne grâce à une pile au lithium et à une cartouche filtrante. Radio-Canada n'a toutefois pas été en mesure de vérifier l'efficacité du produit.

Il n’y a pas d’eau ni de produit chimique. On surcharge l’air pour créer un environnement riche en ions qui se mélangent à l’oxygène. Essentiellement, ça pulvérise les microbes, ce qui enlève les mauvaises odeurs du même coup, explique Aram Razouki.

Une fois chargé, le sac peut être utilisé cinq à dix fois, ajoute-t-il.

Alors on peut l'utiliser toute la semaine et le charger la fin de semaine , explique-t-il.

L’idée lui est venue alors qu’il étudiait en génie électrique à l’Université de Calgary.

J’étais tellement occupé avec l’école, mes entraînements et ma pratique des arts martiaux mixtes […] et je détestais porter mes vêtements quand ils avaient été dans mon sac avec le reste de mon équipement, raconte-t-il. Je me suis dit qu’il devait y avoir une façon plus facile de remettre mes vêtements et de garder la fraîcheur de mon équipement sportif.

Il a fabriqué un prototype durant sa dernière année d’étude, qu’il a ensuite amélioré grâce aux commentaires de ses professeurs. Maintenant, il a déposé une demande de brevet pour sa technologie et il est prêt à lancer sa propre compagnie.

Dress Fresh sera établie à San Diego, en Californie. Les sacs seront vendus avec trois options de parfum : cerisier japonais, arbre à thé à la menthe et pluie fraîche.

L'entreprise est en train de peaufiner le design du sac, après quoi elle commencera à s’outiller pour la production.

Évidemment, avec tout ce qui s’est passé récemment, ça n’a pas été facile à gérer, mais on travaille fort et on est presque de retour sur les rails, dit Aram Razouki.

Une campagne de financement participatif sera lancée bientôt. Dress Fresh prévoit de vendre ses sacs entre 408 $ et 480 $ la pièce.

D'après les informations de Pamela Fieber

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Entrepreneuriat