•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La confiance des exportateurs canadiens atteint un creux historique

Des conteneurs sont déchargés d'un bateau au port de Montréal

Des conteneurs au port de Montréal.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

La Presse canadienne

Le choc économique causé par la crise de la COVID-19 a précipité la confiance commerciale des exportateurs canadiens à un creux historique, selon ce que rapporte Exportation et développement Canada (EDC).

Dans son indice semestriel publié jeudi, EDC précise que cette confiance a chuté de 19 %; l'indice principal est passé de 69,3 à la fin de 2019 à 56.

EDC a constaté que près des trois quarts des répondants à son sondage affirment que la pandémie a eu des effets négatifs sur leurs ventes, et la moitié d'entre eux précisent qu'il s'agit d'effets très négatifs.

Et même si 14 % des entreprises disent avoir enregistré de meilleures ventes en raison de la COVID-19, 64 % des répondants s'attendent à ce que ce choc et ses répercussions négatives sur les ventes se poursuivent jusqu'à l'an prochain.

En plus de la COVID-19, les inquiétudes entourant la montée du protectionnisme, les tensions commerciales et l'économie ont aussi miné la confiance des répondants. EDC a constaté que 69 % des répondants s'attendent à une montée du protectionnisme dans la prochaine année; c'est presque le double qu'au sondage précédent.

Malgré le manque de confiance et les vives inquiétudes des exportateurs, le sondage d'EDC a tout de même révélé un effort de diversification record.

De plus, la proportion de répondants ayant des investissements à l'étranger a augmenté pour passer à 20 %, la plus élevée à ce jour, et ils sont de plus en plus nombreux à exporter vers de nouveaux marchés, ou à prévoir qu'ils le feront.

Le sondage sur l'indice de confiance commerciale regroupe les réponses de 823 exportateurs canadiens. Il a été mené en ligne du 6 au 26 mai derniers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Commerce

Économie