•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les feux à ciel ouvert de nouveau permis à compter de 8 heures

Feu de camp

Un feu de camp

Photo : Radio-Canada / Brigitte Dubé

Il sera à nouveau permis de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité à peu près partout au Québec, à l'exception d'un petit secteur au Saguenay-Lac-Saint-Jean et de l'est de la Côte-Nord.

Une interdiction complète sur tout le territoire, jusqu'au 52e parallèle, était en vigueur depuis le 19 juin. Elle était venue s'ajouter à une interdiction en vigueur depuis le 16 juin pour un territoire un peu plus réduit.

La décision de permettre à nouveau les feux sera en vigueur à compter de 8 heures et a été prise mercredi par le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs et a été communiquée par la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU).

Avec le passage de la pluie sur une grande partie du territoire, les risques associés aux feux à ciel ouvert diminuent dans plusieurs régions, ce qui permet au MFFP de lever une partie de l’interdiction qui est en vigueur depuis la mi-juin, a indiqué la SOPFEU dans un message publié sur Facebook.

L'interdiction continuera cependant de toucher le périmètre visé par la mesure d’interdiction d’accès en forêt sur les terres du domaine de l’État, en raison du feu de forêt majeur toujours actif dans le secteur de Chute-des-Passes.

Une carte du Québec.

La section en orange est celle où les feux à ciel ouvert seront toujours interdits.

Photo : Courtoisie SOPFEU

Les trois MRC où les feux à ciel ouvert demeureront interdits sont celles de Sept-Rivières, de Minganie et Golfe-du-Saint-Laurent. Une petite portion des MRC de la Haute-Côte-Nord, du Fjord-du-Saguenay et de Maria-Chapdelaine demeurent aussi visées.

Les amendes vont de 500 $ à 50 000 $ et le paiement d'une facture peut s'ajouter en certaines circonstances. La SOPFEU croit que c'est un feu de camp mal éteint qui a causé l'incendie dans le secteur de Chute-des-Passes, qui s'est étendu sur plus de 62 000 hectares.

500 feux

Par ailleurs, la SOPFEU avait annoncé plutôt avoir répertorié plus de 500 feux pour la saison en zone de protection intensive. La moyenne pour toute la saison est plutôt de 450.

Les conditions que nous avons connues ce printemps étaient particulièrement propices à l'éclosion d'incendies de forêt, notamment en raison de taux d'humidité relative exceptionnellement bas et de l'absence de précipitations, a-t-il été aussi écrit dans un second message sur Facebook.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Feux de forêt

Environnement