•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Finissants fransaskois 2020 : Gabrielle Muzychka

Vitrine finissants 2020 saskatchewan

À l'occasion de la fin de l'année scolaire, Radio-Canada Saskatchewan vous présente le portrait de Gabrielle Muzychka

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

En quelques années passées à l’école secondaire, Gabrielle Muzychka a su se démarquer par son leadership et son implication tant au niveau scolaire que communautaire, sa débrouillardise, sa motivation, mais aussi par son sourire et le fait qu’elle aime bien bavarder, même en classe! Âgée de 18 ans, Gabrielle est finissante à l’École canadienne-française - Pavillon Gustave-Dubois, à Saskatoon.

Photo de finissant avec la toge et le chapeau.

Gabrielle est finissante au Pavillon Gustave-Dubois de l’École canadienne-française, à Saskatoon.

Photo : Radio-Canada

Ton plus beau souvenir du secondaire?

Travailler beaucoup avec tous les élèves de l’école. À l’École canadienne-française, on est vraiment une famille. On a tous le but commun d’avoir une éducation en français et c’est ce qui nous rassemble beaucoup. Ce sont des gens qui ont touché ma vie et qui vont rester avec moi pour toujours. 

Ce qui distingue ton école des autres?

Ça fait une grosse différence d’avoir un petit groupe de jeunes en classe. Les professeurs nous aident plus que s’ils avaient un plus grand groupe de jeunes dans leurs cours. On est proches entre élèves, mais aussi avec les professeurs. Je pense que c’est vraiment une expérience unique.

Ton cours préféré?

J’aime beaucoup les cours d’histoire et de sciences sociales. 

Ton professeur favori?

M. Jean-François Dionne, M. Jérémie Legacy et Mme Maria Ferré, mais tous les profs sont vraiment extraordinaires.

Quelque chose ou quelqu’un qui t’a aidé à passer à travers les moins bonnes journées au cours des dernières années?

Ce n’est pas quelque chose de vraiment spécifique, mais je dirais les groupes d’amis. Par exemple, quand on étudiait très tard le soir dans les cafés! Mes parents m’ont aussi offert beaucoup de soutien.

Quelques mots pour Gabrielle de la part de sa mère, Hélène Davis, et de deux enseignants, Maria Ferré et Jérémie Legacy.

Ton plus grand accomplissement à l’école secondaire?

Quand j’étais en 10e année, on a fait des élections pour le conseil étudiant. J’ai gagné l’élection et j’ai été coprésidente lors de ma 11e année. C’était une des meilleures expériences de mon secondaire. Je pouvais travailler avec le conseil, où tout le monde était formidable. C’est vraiment quelque chose dont je suis fière. Je n’aurais pas pu demander une meilleure expérience que celle au sein du conseil étudiant. 

Tes plans après le secondaire? Ton futur métier?

Je vais fréquenter l’Université d’Ottawa. Je suis inscrite à un programme de science politique et droit. C’est un programme de six ans et c’est un programme bilingue. C’est important pour moi de garder mon français. Plus tard, j’aimerais être avocate et aider les gens dans le besoin.

Ce que tu as appris sur toi au cours de ton parcours?

Quand j’ai été élue comme coprésidente du conseil étudiant, j’ai trouvé un sens de leadership que je ne savais pas que j’avais. J’ai aussi travaillé avec l’AJF (Association jeunesse fransaskoise) en tant que membre du sénat. Ça a définitivement fait ressortir la fierté francophone qui était dans mon coeur, celle que j’avais l’impression d’avoir perdue il y a quelques années. C’est quelque chose qui me passionne et qui va toujours faire partie de moi. 

Ton plus grand rêve actuellement?

J’aimerais me trouver un emploi où je suis vraiment passionnée par ce que je fais. Aimer ma vie sous tous ses aspects. Pouvoir voyager… et être contente de ce que je fais. 

Un album de photos illustrant le parcours de Gabrielle au secondaire.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Gabrielle aime particulièrement les cours d’histoire et de sciences sociales.

Photo : Radio-Canada

Si tu étais un animal, lequel serais-tu et pourquoi?

Je pense que je dirais... un chat! J’en ai un, il est mignon et je l’adore! Je pense que je voudrais être un chat parce que tout le monde voudrait toujours te flatter et te dire bonjour parce que tu es tellement mignon. Tu peux grimper et courir partout, ce serait amusant.

Si tu étais coincé sur une île déserte, quelles sont les trois choses que tu souhaiterais avoir avec toi?

Ma famille (ma soeur et mes parents) et des livres parce que je suis toujours très occupée alors je n’ai pas le temps de lire. Coincée sur une île déserte, j’aurais enfin le temps de lire! Puis peut-être un instrument de musique que ma soeur pourrait jouer. 

Si tu devais manger la même chose pour le reste de ta vie, qu’est-ce que ce serait?

Des pâtes. N’importe quelle sorte de pâtes. Sinon, la nourriture mexicaine comme les tacos, les burritos, etc!

Finissants fransaskois 2020

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Jeunesse