•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Données de navigation : Google aura désormais la mémoire plus courte

Une femme utilise le moteur de recherche Google sur une tablette numérique.

Les mesures annoncées par Google cherchent à répondre à la méfiance grandissante des internautes sur l'utilisation de leurs données.

Photo : Getty Images / Ivanko_Brnjakovic

Agence France-Presse

Google va proposer par défaut la suppression de données de localisation et de navigation sur le web au bout de 18 mois pour toutes ses nouvelles personnes utilisatrices. L'annonce a été faite mercredi par le patron du géant américain, Sundar Pichai.

À partir de mercredi, toutes les personnes qui activent un nouveau compte Google verront, par défaut, l'historique de leurs données de localisation être supprimées automatiquement au bout de 18 mois, comme l'a indiqué M. Pichai. Les données de l'historique de navigation sur le web seront elles aussi supprimées par défaut après 18 mois.

Pour les internautes qui utilisent déjà Google, nous ne modifierons pas vos paramètres, mais nous vous rappellerons activement les contrôles de suppression automatique qui sont à votre disposition en vous envoyant des notifications intégrées aux produits et des courriels, et ce, afin que vous puissiez choisir les paramètres de suppression automatique qui vous conviennent, indique Sundar Pichai.

Des mesures pour répondre à la méfiance croissante des internautes

Les géants du numérique doivent faire face depuis plusieurs années à une prise de conscience croissante des internautes par rapport à l'étendue des données accumulées à leur sujet à des fins de ciblage publicitaire.

Des moteurs de recherche comme DuckDuckGo ont par exemple bâti leur modèle d'affaires sur le fait qu'ils ne conservent pas les requêtes des utilisateurs et utilisatrices, sans toutefois inquiéter Google qui reste archidominant sur ce marché.

Sundar Pichai mentionne dans un billet de blogue d'autres précisions apportées par Google pour gagner la faveur des internautes.

Sur YouTube, la suppression automatique des données – sur les vidéos regardées, par exemple – sera définie sur 36 mois par défaut si vous créez un nouveau compte ou activez votre historique YouTube pour la première fois, selon le patron de Google. Les internautes qui utilisent déjà la plateforme peuvent toujours choisir l'option de suppression automatique de 3 ou 18 mois, précise-t-il.

Google va également faciliter l'accès au mode navigation privée sur son moteur de recherche ainsi que sur ses produits Maps et YouTube, en permettant son déclenchement par une pression longue sur la photo de profil de l'internaute.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cybersécurité

Techno