•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Terre-Neuve-et-Labrador pourrait s'ouvrir à tout le Canada le 17 juillet

La province enregistre une 27e journée sans nouveau cas de COVID-19.

Des agents vêtus de vestes jaunes s'approchent des automobiles qui sortent du traversier amarré au quai.

Un poste de contrôle à la descente du traversier de Marine Atlantique. Le traversier relie Port aux Basques, à Terre-Neuve-et-Labrador à North Sydney, en Nouvelle-Écosse.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Marie-Isabelle Rochon

Alors que Terre-Neuve-et-Labrador annonce qu'elle se joindra à la bulle en Atlantique le 3 juillet, elle ajoute qu'elle pourrait même ouvrir ses frontières avec le reste du Canada deux semaines plus tard, soit le 17 juillet.

Le premier ministre Dwight Ball n’a pas donné plus de détails sur les modalités qui pourraient être imposées aux voyageurs. Nous allons observer ce qu’il se passe avec la bulle atlantique et voir s’il sera possible d’imposer les mêmes conditions aux voyageurs du reste du Canada, a déclaré Dwight Ball.

Les premiers ministres des trois autres provinces atlantiques ont également manifesté une intention de s'aligner sur cette décision.

Un changement de cap

La participation de Terre-Neuve-et-Labrador à la bulle en Atlantique représente un changement de cap alors que Dwight Ball rejetait cette possibilité depuis des semaines, réaffirmant même sa position le 11 juin dernier. Nous croyons maintenant que nous pouvons voyager dans la région atlantique de manière sécuritaire, a déclaré le premier ministre.

Dwight Ball a expliqué être arrivé à une entente avec ses homologues des autres provinces de l’Atlantique mardi soir. Nous nous sommes engagés à relâcher les restrictions pour les voyageurs. Les cas de COVID-19 demeurent bas dans les quatre provinces, a souligné le premier ministre Dwight Ball.

Il a soutenu que la décision d’ouvrir les frontières aux autres provinces de l’Atlantique n’altérait en rien la capacité de la province de prendre ses propres décisions en matière de santé.

Le premier ministre Dwight Ball et la médecin hygiéniste en chef de la province, la Dre Janice Fitzgerald.

Le premier ministre Dwight Ball et la médecin hygiéniste en chef de la province, la Dre Janice Fitzgerald

Photo : Radio-Canada

Des mesures plus ciblées dans le cas d'une 2e vague

La médecin hygiéniste, la Dre Janice Fitzgerald, a expliqué que les mesures de santé publique dans le cas d’une seconde vague de COVID-19 pourraient être différentes des mesures déployées en mars dernier. Elle explique que la province envisage de déployer des mesures de confinement dans les régions affectées et non dans toute la province.

Troisième phase de déconfinement jeudi

Dès le 25 juin, la province entrera dans la troisième phase de son plan de déconfinement, soit le niveau d’alerte 2. Les rassemblements de 50 personnes seront permis du moment que les mesures de distanciation physique puissent être respectées. Les cinémas, les salles d’entraînements, les parcs pour enfants et les bars pourront aussi rouvrir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Politique provinciale