•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie majeur au Centre-du-Québec

Deux pompiers arrosent une résidence en flamme.

Un violent incendie a ravagé trois résidences à Sainte-Clotilde-de-Horton, au Centre-du-Québec.

Photo : Crédit / Eric Beaupré/ Vingt55

Radio-Canada

Un violent incendie a ravagé deux maisons et gravement endommagé une troisième, tôt mercredi matin sur la rue Principale, à Sainte-Clotilde-de-Horton, au Centre-du-Québec.

Les pompiers ont reçu l'appel vers 3 h 45 du matin. Une soixantaine d’entre eux, dont certains provenant des municipalités des environs, ont combattu le brasier.

Des pompiers arrosent une résidence en flamme.

Une dizaine de personnes ont été évacuées lors de l'incendie.

Photo : Crédit / Eric Beaupré/ Vingt55

Ce sont des voisins qui ont alerté les résidents pour leur dire de quitter rapidement les lieux.

J’ai entendu crier dans ma chambre vers 3 h 30 environ, j’ai regardé et j’ai vu que l’arbre était en feu, a indiqué l’un d’eux. J’ai appelé la police. J’ai réveillé une couple de colocataires qui m’ont dit d’aller cogner pour voir [si les résidents étaient là]. On a fait le tour, on a cogné, les gens dormaient.

On a cogné, ça ne répondait pas, j’ai ouvert la porte et je suis rentrée. Je me suis mise à crier pour les réveiller. Quand la première personne s’est réveillée, on a commencé à ramasser les animaux et les gens sont sortis.

Une voisine

Selon les premières informations de la Sûreté du Québec, l'incendie n'a fait aucun blessé. Une femme et son enfant ont toutefois été conduits à l’hôpital par mesure de prévention.

Le brasier a finalement été maîtrisé vers 5 h 30 du matin.

La cause de l’incendie est toujours inconnue. Les enquêteurs de la Sûreté du Québec sont responsables de l’enquête pour tenter d’éclaircir le tout.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !