•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

14 mois de prison pour un homme reconnu coupable de fraude après la tragédie des Broncos

Vue aérienne du lieu de l'accident de la route impliquant les Broncos de Humboldt.

Le 6 avril 2018, 16 personnes sont mortes et 13 autres ont été blessées lorsque l'autocar de l'équipe de hockey des Broncos de Humboldt est entré en collision avec un camion semi-remorque.

Photo : La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD

Radio-Canada

Andrij Olesiuk passera les 14 prochains mois en prison après avoir été reconnu coupable de fraude de moins de 5000 $ et de possession de biens obtenus de façon criminelle en janvier. Il avait mis sur pied un stratagème frauduleux à la suite de la tragédie des Broncos de Humboldt.

L’homme de Saskatoon a écopé mardi d’une peine de trois mois pour avoir instauré une collecte de fonds frauduleuse sur la plateforme numérique GoFundMe qui visait à aider les proches des victimes de la tragédie.

Une deuxième peine de 11 mois s’ajoute cependant à son dossier pour avoir créé une autre fraude qui lui a permis de soutirer 65 000 $ à une famille de la Colombie-Britannique en se faisant passer pour un courtier en valeurs mobilières et PDG d’une société appelée Arrow Capital Inc. qui était supposément enregistrée à New York et en Saskatchewan. Andrij Olesiuk a d’ailleurs plaidé coupable pour les gestes qui lui étaient reprochés dans cette affaire.

Le juge a ainsi statué que l’homme de Saskatoon devra purger les deux peines de façon consécutive avant d’être soumis à une période de probation d’un an et d’une interdiction d’organiser des collectes de fonds en ligne ou de gérer l’argent de quiconque pendant 5 ans.

La peine consécutive avait été recommandée par l’avocat de la Couronne et celui de la défense.

Je pense qu’en fin de compte, la peine est appropriée dans toutes les circonstances. La peine envoie un message sur le fait que ce type de comportement entraîne des répercussions importantes, a affirmé l’avocat de la Couronne, Darren Howarth.

En décembre 2019, Andrij Olesiuk avait nié avoir reçu dans son compte l’argent qu’il avait sollicité lors de la campagne de sociofinancement pour les Broncos de Humboldt, affirmant qu’il avait plutôt remis un chèque de 4100 $ à une femme qui amassait des dons pour l’équipe de hockey et qui s’est présentée à son domicile en avril 2018.

Or, des documents juridiques révélaient qu’une somme de près de 4000 $ avait bel et bien été déposée dans le compte d’Andrij Olesiuk et qu’elle n’a jamais été versée à l’équipe.

L'accident d’autocar des Broncos de Humboldt, qui a coûté la vie à 16 personnes en plus de faire 13 blessés le 6 avril 2018, avait provoqué une onde de choc à travers le pays.

De nombreuses campagnes de sociofinancement avaient alors été mises sur pied afin de venir en aide aux familles des victimes.

Avec les informations d’Alicia Bridges et de Stephanie Taylor

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Fraude

Justice et faits divers