•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Québécois se tournent vers la Sépaq et le camping cet été

Une tente dans un terrain de camping.

La promotion sur la carte annuelle de la Sépaq inclut une nuitée de camping gratuite en semaine.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Radio-Canada

Les 140 000 cartes annuelles de la Sépaq sont déjà presque toutes vendues et l’achalandage des campings est nettement en hausse.

Mardi à 16 h, au lendemain du début de la promotion de - 50 %, environ 123 000 cartes avaient été vendues malgré les difficultés du site Internet transactionnel qui a fait rager plusieurs internautes.

Lundi matin, on a eu jusqu’à 88 000 personnes en même temps sur le site Internet, explique Mélanie Pageau, porte-parole de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq). Elle souligne que le lendemain, par contre, « ça allait très rapidement, avec moins de dix minutes d'attente en moyenne».

Cette offre d’une valeur de 5 millions de dollars est l’une des mesures du gouvernement Legault pour favoriser le tourisme au Québec, étant donné que les frontières tardent à rouvrir.

Signe que les Québécois se sont fait une raison, le nombre de réservations des quelque 7740 emplacements de camping et de prêt-à-camper de la Sépaq a augmenté de 11 points de pourcentage par rapport à la même saison l'année précédente (du 22 juin au 31 octobre).

Avec le confinement, les gens ont envie d’aller dehors et profiter pour faire du plein air. Ce sera excellent pour l’économie des régions, selon Mme Pageau. Elle ajoute que les taux de réservation sont assez élevés aux dates les plus courues, mais qu'il reste de la place en semaine, ainsi qu'en août et en septembre.

La promotion de la carte annuelle de la Sépaq fait partie d’un éventail de mesures gouvernementales totalisant 753 millions de dollars, qui incluent notamment des réductions allant de 20 % à 40 % sur des forfaits mêlant nuits d’hébergement et activités dans diverses régions, partout au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !