•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

320 000 $ pour former deux douzaines de chefs cuisiniers à Québec

Le reportage de Félix Morrissette-Beaulieu

Photo : iStock

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec annonce un investissement de 320 000 $ pour parfaire la formation de 24 cuisiniers déjà à l’emploi des restaurants de la capitale pour tenter de résorber la pénurie de main-d’oeuvre à ces postes clés de la restauration.

Cette formation sera offerte à temps partiel à partir de 2021 par le centre de formation professionnelle Fierbourg, ce qui permettra aux cuisiniers choisis de maintenir le lien d’emploi avec le restaurant où ils travaillent déjà.

Selon le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, la formation du personnel est un élément clé pour la rétention des employés. Les formations subventionnées s’adressent uniquement aux personnes qui travaillent déjà et qui veulent améliorer leurs compétences .

Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale

Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale

Photo : Radio-Canada

[La formation] est vraiment un élément de rétention que j'ai constaté dans tous les environnements de travail et particulièrement dans la restauration.

Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale

L’argent investi par le gouvernement permettra de rémunérer les candidats retenus pendant leurs heures en classe et en stage.

La crème de la crème

Le chef Daniel Vézina estime que cette formation permettra aux restaurants de Québec de recruter de la main-d’oeuvre locale plutôt que de se tourner vers l’Europe pour dénicher un chef.

Avec seulement 24 places offertes sur deux ans, le propriétaire du restaurant Laurie Raphaël prévient qu’il n’y aura pas de place pour tous les cuisiniers intéressés.

Ça touche tout le monde, mais c'est certain qu'il va y avoir des critères au niveau de la sélection. [...] Je pense qu'il faut aller chercher la crème de la crème au Québec dans tout le secteur de la restauration, commente le restaurateur.

Daniel Vezina, chef propriétaire du Laurie Raphaël

Daniel Vezina, chef propriétaire du Laurie Raphaël

Photo : Radio-Canada

Comme dans l'émission les chefs, on va chercher les meilleurs au Québec, on va faire la même chose pour [cette formation].

Daniel Vézina, chef propriétaire du Laurie-Raphaël

Les restaurateurs qui souhaitent soumettre la candidature d’un employé pour cette formation et les cuisiniers qui seraient intéressés peuvent remplir dès maintenant le formulaire sur le site web du centre de formation professionnelle Fierbourg.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Gastronomie