•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le FME propose des spectacles privés avec Dear Criminals

Les 3 membres du groupe, deux hommes et une femme, posent dans la pénombre.

Le groupe montréalais Dear Criminals

Photo : Fred Gervais-Dupuis

Radio-Canada

Le Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue proposera des spectacles d'une seule chanson avec le groupe Dear Criminals au Cabaret de la dernière chance.

En attendant de révéler sa programmation adaptée à la pandémie, le FME annonce la venue de LONE RIDE, un concept de micro spectacle en compagnie de Dear Criminals.

En achetant un billet, les festivaliers recevront une plage horaire entre le 3 et le 5 juillet, où ils pourront assister, l'espace d'une chanson, au concert le plus privé de leur vie.

Seul ou en paire (vivant sous le même toit), le festivalier pourra choisir la chanson de son choix parmi un répertoire du groupe Dear Criminals.

On arrive au Cabaret 5 minutes avant l'heure et on se fait guider par les gens en toute distanciation physique. Tout est désinfecté entre chaque chanson, donc tout le monde a sa place désinfecté. Il y a trois musiciens dans Dear Criminals et ils sont tous autour de la personne derrière des plexiglass. Donc, ils sont très près, mais très protégés , décrit Magali Monderie-Larouche, directrice générale du FME.

L'événement aura lieu au Cabaret de la dernière chance à Rouyn-Noranda, où le service de bar ne sera pas en fonction, puisque les propriétaires de bar n'ont pas encore reçu l'autorisation de la Santé publique.

Le groupe avait offert une formule similaire à Montréal ce printemps, qui a reçu un bel accueil de la part des spectateurs.

La prochaine édition du FME aura lieu du 3 au 6 septembre.

Bien qu'on ignore la forme qu'il prendra, la directrice générale du FME, Magali Monderie Larouche, a confirmé qu'il y aurait bel et bien un festival cette année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !