•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tracadie lance un appel à la mobilisation pour conserver son palais de justice

Le palais de justice de Tracadie

Le palais de justice de Tracadie

Photo : Radio-Canada / René Landry

Radio-Canada

Alors que des rumeurs voulant que le gouvernement provincial envisage la fermeture des tribunaux provinciaux de Tracadie et Caraquet se font persistantes depuis plusieurs mois, la Municipalité régionale de Tracadie lance un appel à la mobilisation.

Les membres du conseil ont adopté, unanimement, une résolution en ce sens lors de la dernière réunion publique, lundi. Une lettre de protestation sera aussi envoyée au gouvernement provincial.

C'est le maire, Denis Losier, qui a d'abord fait part de ses préoccupations, à la suite d'une discussion avec le député libéral Keith Chiasson.

Keith Chiasson interviewé dans son bureau

Le député libéral de Tracadie-Sheila, Keith Chiasson.

Photo : Radio-Canada

On était sous l'impression que, très prochainement, la Cour provinciale de Tracadie et celle Caraquet, soit une des deux ou les deux, pourraient fermer dans un avenir très proche, a-t-il déclaré.

Le conseiller Philippe Ferguson a suggéré de préconiser la solidarité régionale. Il a fait allusion à une marche de solidarité pour sauver les urgences de l'Hôpital de Caraquet, à laquelle avaient pris part le maire Losier, quelques conseillers, de même que le député de Tracadie-Sheila, Keith Chiasson.

Philippe Ferguson.

Philippe Ferguson, conseiller municipal à Tracadie.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Je pense qu'on devrait pouvoir demander aux communautés, aux villages, aux villes de la Péninsule acadienne de démontrer un support envers notre municipalité pour s'assurer que la cour provinciale demeure à Tracadie, a suggéré Philippe Ferguson.

Les autres membres du conseil ont trouvé que c'était une très bonne idée.

Le maire Losier semblait satisfait que les membres du conseil de Tracadie, souvent divisés au sujet de multiples dossiers, se serrent les coudes.

Le maire de Tracadie, Denis Losier, le 24 février 2019.

Denis Losier, maire de Tracadie, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Hughes

On pourra inviter une mobilisation générale pour aller à l'encontre de cette directive-là ou cette voie-là que le gouvernement veut prendre, a-t-il expliqué. Une mobilisation serait demandée pour s'opposer catégoriquement, mais avec un groupe, pour avoir plus de poids vis-à-vis le gouvernement.

Photo de l'extérieur de l'édifice

Le palais de justice de Caraquet

Photo : Radio-Canada / Philippe Duclos

La Ville de Caraquet a déjà fait part de ses inquiétudes au gouvernement provincial.

Cependant, la ministre de la Justice, Andréa Anderson-Mason a déjà fait savoir qu'il n'y a aucun plan concret pour fermer les cours provinciales de Caraquet et de Tracadie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !