•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Davantage de nouveaux médecins au Québec cette année

Un médecin vêtu de son sarrau, avec un stéthoscope lui tombant sur les épaules.

Les habituelles cérémonies d'assermentation ne pourront pas avoir lieu cette année.

Photo : Getty Images / Joe Raedle

L’ordre professionnel des médecins québécois a délivré 988 permis d’exercice depuis le 1er juillet 2019, soit une augmentation de presque 10 % par rapport à l’exercice précédent.

Cette hausse s'explique par l'augmentation du nombre d'admissions en médecine au cours des dernières années.

Parmi ces nouveaux médecins, un peu moins de la moitié vont pratiquer la médecine familiale, tandis que l'autre moitié pratiquera une spécialité.

Parmi cette nouvelle cohorte, presque deux tiers des médecins sont des femmes. Depuis 2018, le Collège des médecins du Québec compte plus de femmes que d'hommes parmi ses membres.

Son conseil d'administration est, quant à lui, tout juste situé dans la zone paritaire, avec un peu plus de 40 % de femmes qui y siègent.

En 2018, les femmes représentaient presque deux tiers des étudiants dans les facultés de médecine du Québec.

L'an dernier, le Collège des médecins du Québec avait délivré 904 permis de pratique. Le Collège compte à son actif plus de 23 000 membres.

Malgré les plaintes concernant les difficultés d'accès aux médecins dans la province, les données de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) démontrent que le Québec compte plus de médecins par tranche de 100 000 habitants que la moyenne canadienne.

Ce ratio a d'ailleurs augmenté légèrement plus vite que la population québécoise. Il est passé de 239 en 2014 à 247 en 2018.

En comparaison, le nombre de médecins au pays par tranche de 100 000 habitants est passé de 224 à 241 pour la même période.

Équivalence de diplôme

Le Québec se distingue des autres provinces quant au pourcentage de médecins pratiquants ayant obtenu leur doctorat de médecine à l'étranger, selon les chiffres de l'ICIS. En 2018, moins de 10 % des médecins québécois ont fait leur formation à l'étranger, une diminution par rapport à 2014.

La moyenne canadienne se situe autour de 25 %. En Saskatchewan, plus de la moitié des médecins ont obtenu leur diplôme à l'étranger. Ce chiffre avoisine les 30 % en Ontario.

En Ontario, l'Ordre des médecins et des chirurgiens de la province a commencé à accorder des permis temporaires de pratique pour les docteurs formés à l'étranger, à cause de la pandémie de COVID-19.

Le Québec a, quant à lui, entr'ouvert la porte aux médecins diplômés à l'étranger pour faire face à la pandémie. Toutefois, ils n'ont pas pu exercer la fonction de médecin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !