•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario annonce un nouveau programme de mathématiques

Une étagère dans une classe vide.

Le nouveau programme comprend notamment l'apprentissage du codage et de la littératie financière.

Photo : Radio-Canada / Geneviève Tardif

Radio-Canada

Les élèves ontariens de la 1re à la 8e année devront renouer avec les tables de multiplication dans le cadre du nouveau programme de mathématiques, a annoncé mardi le gouvernement Ford. Il s’agit essentiellement d’un retour aux concepts fondamentaux avec une approche qui se veut toutefois positive et ancrée dans la vie de tous les jours.

Les mathématiques au quotidien

Avec la mise en oeuvre de ce nouveau programme d’enseignement, le gouvernement ontarien souhaite encourager un apprentissage concret et actuel des mathématiques en associant notamment la résolution de problèmes aux situations quotidiennes.

L’algèbre sera par exemple enseignée de manière à permettre aux élèves d’appliquer le raisonnement à l’aire de jeu dans la cour de récréation.

L’apprentissage de la littératie financière deviendra également obligatoire de la 1re à la 8e année. Le nouveau programme enseignera aux élèves la valeur de l’argent et l’importance d’établir un budget.

Le programme de mathématiques ne se limite pas à l'enseignement des concepts de base, mais permettra à la prochaine génération de dirigeants [...] d'acquérir les compétences en mathématiques dont ils ont besoin pour bâtir un avenir meilleur pour tous.

Doug Ford, premier ministre de l'Ontario

Le nouveau curriculum de mathématiques s’inscrit par ailleurs dans l’aire du temps en proposant un virage technologique par l’introduction de notions de codage dès la 1re année.

Selon le gouvernement ontarien, l’apprentissage du codage permettra aux jeunes de développer une aisance technologique afin de les préparer à exercer les emplois de demain. Il s’agit d’un avantage compétitif pour les élèves ontariens, explique le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce.

Le nouveau programme sera appliqué uniformément en anglais et en français afin d’assurer une expérience d’apprentissage commune à l’ensemble des élèves de la province. Il vise à améliorer le rendement en mathématiques des jeunes ontariens afin de combler les lacunes du programme précédent datant de 2005.

Le nouveau curriculum sera en vigueur dès la rentrée scolaire de septembre.

Une réforme en temps de pandémie

Selon le Nouveau Parti démocratique ontarien, la mise en oeuvre du programme de mathématiques constitue un fardeau supplémentaire pour les enseignants en cette période d’incertitude.

Les éducateurs s'efforcent de répondre aux besoins des élèves pendant la crise de la COVID-19, et le mois de septembre sera déjà un grand défi, soutient dans un communiqué de presse, Marit Stiles, porte-parole de l’opposition en éducation.

Pour sa part, la Fédération des enseignants de l'élémentaire de l’Ontario (FEEO) avait également demandé le report de l'implantation du nouveau programme de mathématiques à cause de la COVID-19, expliquant qu'il serait difficile d'organiser des formations pour les enseignants en raison des restrictions sur les rassemblements.

La FEEO considère l’annonce du nouveau curriculum précipitée dans un contexte qu’elle juge non favorable à l’apprentissage. Il faudra davantage de flexibilité, de temps et de ressources pour mettre en œuvre efficacement le nouveau programme, explique dans un communiqué le président de la FEEO, Sam Hammond.

Le gouvernement ontarien défend quant à lui l’implantation du nouveau programme dès cet automne en spécifiant que des formations à distance seront offertes au personnel enseignant afin de les aider à se familiariser avec les nouvelles exigences du curriculum.

En conférence de presse, mardi, le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, s’est dit conscient du contexte actuel, mais considère que des mesures doivent être prises immédiatement afin d’améliorer les résultats en mathématiques des élèves ontariens.

Le gouvernement Ford estime ainsi respecter son engagement envers les parents ontariens, en assurant le retour aux principes mathématiques de base.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique