•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle ferme contribue à la sécurité alimentaire des Autochtones

Des cochons dans l'herbe.

La Première Nation Na-Cho Nyak Dun aura bientôt un accès plus facile à la viande de porc.

Photo : Sonny Gray/North Star Agriculture

Radio-Canada

La Première Nation Na-Cho Nyak Dun de Mayo, au Yukon, a remis sur pied une ferme afin d’améliorer la sécurité alimentaire de ses citoyens.

L'entreprise North Star Agriculture aide la Première Nation à rouvrir la ferme Partridge Creek. Son PDG et copropriétaire, Sonny Gray, estime que l’investissement de la Nation va bientôt porter fruit.

La ferme Partridge Creek a été construite dans les années 1980, mais elle ne tourne plus depuis quelques années. La Première Nation, située à Mayo, dans le centre du Yukon, l'a achetée en 2018. L’exploitation est située sur la partie nord de la route Klondike, à environ 325 kilomètres au nord de Whitehorse et à 75 kilomètres à l'ouest de Mayo.

C'est assez spécial dans le sens où elle comporte tellement d'infrastructures.

Sonny Gray, PDG, North Star Agriculture

Tout y est pour produire différents aliments et assurer la sécurité alimentaire des citoyens du village. La ferme compte en effet une grange et une serre de taille commerciale, mais dispose aussi des jardins extérieurs, d’un abattoir et d’une demi-douzaine de maisons, détaille Sonny Gray.

Sonny Gray debout à l'extérieur sur les terres sur une ferme.

Le président de l'Association de l'agriculture du Yukon, Sonny Gray, aide la Première Nation Na-Cho Nyak Dun à avoir accès à des produits frais.

Photo : Radio-Canada / Wayne Vallevand/CBC

L’homme, qui est également le président de l’Association de l’agriculture du Yukon, espère faire et vendre deux récoltes de foin cet été.

L’élevage de la ferme offrira bientôt une certaine diversité de viande aux résidents de Mayo, dont du poulet, du lapin et du porc. Les légumes devraient suivre dans la chaîne de production. La terre de la ferme ayant été enrichie par l'ancien propriétaire.

Dans un communiqué, la Première Nation Na-Cho Nyak Dun déclare avoir hâte de fournir des aliments frais à ses citoyens ainsi que des emplois et des programmes sociaux à la ferme.

Comme de nombreuses collectivités du nord du Canada, les citoyens de Na-Cho Nyak Dun ont un accès limité aux produits frais et dépendent d'un système alimentaire fragile, indique le communiqué.

Depuis de nombreuses années, la sécurité alimentaire et la souveraineté alimentaire figurent en tête de la longue liste des priorités des Premières Nations.

Première Nation Na-Cho Nyak Dun

La deuxième phase de la réhabilitation de l’exploitation agricole accordera la place à davantage de programmes sociaux et d'apprentissage.

Il s'agit au moins de la troisième ferme appartenant à une Première Nation du Yukon à démarrer ses activités. La Première Nation Tr'ondëk Hwëch'in a lancé sa ferme à aux alentours de Dawson City il y a plusieurs années. Et la ferme de la Première Nation de Carcross / Tagish a eu sa première récolte en 2018.

Selon Sonny Gray, la quantité de nourriture produite au Yukon ne cesse de croître chaque année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !